PlayStation VR : Megalith, titanesque sur PSVR ? Le test.

PlayStation VR : Megalith, titanesque sur PSVR ? Le test.

17 janvier 2019 0 Par Okami7
Megalith sur PSVR - vr4player.fr

Disruptive Games nous a alléché tout au long de l’année 2018 en publiant de nombreux artworks sur leur projet PlayStation VR (PSVR), nous en offrant même l’exclusivité sur casques VR. Pour rappel, il s’agissait du développement d’un MOBA (Multiplayer Online Battle Arena) jouable en Co-op et en vue à la première personne dans lequel nous incarnions différents titans aux caractéristiques différentes. Un programme appréciable d’autant que MEGALITH est arrivé en bêta ouverte en cette fin d’année 2018 confirmant ses ambitions et nous donnant littéralement l’eau à la bouche.

Avec Megalith sorti le 8 Janvier 2019 au tarif de 29,99 Euros, Disruptive Games sort enfin du bois et c’est pour nous l’occasion d’aller tâter la bête, en profondeur !

Megalith sur PlayStation VR, PSVR, le test VR4player.fr
Megalith sur PlayStation VR, PSVR, le test VR4player.fr

Gameplay de Megalith : PS Move 0 – Dualshock 1

L’adage du gameplay au PS move unique continue et on attaque directement par le plus gros défaut, la jouabilité aux PS Move. En effet pour pivoter vers la gauche, nous devons presser la touche move du controller de gauche et pour pivoter à droite, ce sera de la même manière mais avec le move de droite cette fois-ci. De plus, pour avancer ce sera la touche T du move de gauche et pour straffer sur les cotés, il vous faudra mimer le geste dans la direction choisie….. Logique…. Concernant la main droite, elle vous servira principalement à viser et à attaquer mais là encore, la confusion règne car chaque titan dispose de plusieurs pouvoirs affiliés aux différentes touches, croix, carré, triangle et rond. Mais ce qui complique la tache, c’est que vous devez sélectionner une attaque avant de la déclencher, avec la touche T du move et cerise sur le gâteau, figurez vous que chaque coup spécial, une fois déclenché, dispose d’un temps de rechargement propre, ce qui génère encore un peu plus de confusion chez le joueur. On aura donc vite fait de reconnecter sa Dualshock 4 afin de bénéficier de contrôles plus conventionnels mais beaucoup plus instinctifs car Megalith se veut nerveux et dynamique.

Le Principe du MOBA reste classique, il faudra détruire les tours adverses tout en protégeant les nôtres, tout ça, accompagné de sbires prêts à en découdre pour nous offrir la victoire. Cependant dans le jeu de Disruptive Games, vous serez jetés dans l’arène en binôme et participerez à des joutes en 2vs2 avec une particularité amusante puisque vous incarnerez des dieux démesurément grands. Au choix il vous sera possible d’incarner Aurora : maitrisant la glace ; Cipher : l’artillerie vivante ; Taur : la force brute ; Hunter : l’archer du groupe ; Toundra : la tornade électrique et enfin Thorn (en DLC). Ils s’adapteront tous à votre style de jeu que ce soit au corps a corps, à distance, défensivement etc…

Megalith sur PlayStation VR, PSVR, le test VR4player.fr
Megalith sur PlayStation VR, PSVR, le test VR4player.fr

Graphismes et Immersion : Technique 1

Megalith maîtrise le support PlayStation VR, la technique est au rendez vous, offrant une approche cartoon en cel shading. Le MOBA de Disruptive Games est propre, charismatique et ne souffre pas de l’habituel combo flou/aliasing que l’on retrouve sur PlayStation 4 et un peu moins sur PS4 Pro. Les titans sont modélisés avec minutie et le chara-design impose une patte graphique propre à son univers, ce qui permet de le démarquer de ses concurrents. Les effets des coups spéciaux de chaque protagoniste sont réussis et l’impression de gigantisme parvient à nous décrocher un sourire. Prendre le contrôle des avatars est vraiment plaisant…. Mais quel est donc le problème de Megalith ?

Durée de vie et Bande sonore : Variété 0

Prendre le pari de développer un jeu exclusivement multijoueur en VR est une chose risquée, on se souvient des regrettés RIGS, Starblood Arena, Sparc et consorts…. Paix à leurs âmes même s’ils ne sont pas morts.  De nombreux écueils se dressent face à un jeu VR uniquement multijoueur : il faut générer une communauté autour du jeu afin de ne pas le tuer dans l’oeuf, faire face au nombreux rage quit et permettre des affrontements sans lag  mais le plus important est surement de renouveler l’intérêt du soft pour conserver l’attrait des joueurs. Malheureusement Megalith fait une grave erreur en ne nous proposant pour sa sortie qu’une seule et unique map ! Et ce, malgré le fait que nous soyons obligés de mettre la main au portefeuille afin de dépenser 29,99 Euros pour ne profiter que de cinq titans, une arène et ce n’est pas le contenu téléchargeable payant Thorn qui nous motivera à franchir le pas ! Certes nous pourrons débloquer des skins de couleur grâce a des mini-défis mais en conséquence directe, nous aurons, (outre l’impression de passer pour un bon gros pigeon), un manque cruel de renouvellement. De même, niveau sonore, on sent que les développeurs n’ont pas été au bout des choses, il aurait été judicieux d’avoir un enrobage aussi imposant que les titans afin de donner une certaine prestance à Megalith mais au lieu de ça, nous avons droit à une absence de bande son lors des affrontements, hormis les bruitages classiques et un gros sentiment de frustration.

Megalith sur PlayStation VR, PSVR, le test VR4player.fr
Megalith sur PlayStation VR, PSVR, le test VR4player.fr

CONCLUSION :

Megalith est pour moi une déception, il avait tout du bon élève, de beaux graphismes, des personnages charismatiques, une vue FPS, une impression de gigantisme plaisante et une communauté présente grâce à la beta de noël. Malheureusement c’est avec un énorme sentiment de frustration que l’on accueil le jeu de Disruptive Games. La bande son est trop discrète, nous avons le même contenu que la beta avec pour détail supplémentaire, le soft proposé à 29,99 Euros avec uniquement cinq avatars et une seule map. Il est regrettable de sortir un jeu comme celui-ci (avec du potentiel), avec si peu de contenu et un prix pharaonique. Il nous est impossible de taire ces éléments qui plombent considérablement la note du prometteur mais déchu Megalith. En l’état et avec le contenu disponible à la sortie du jeu, Megalith ne peut dépasser la note de 6/10. Du contenu additionnel conséquent pourrait faire évoluer la note rapidement. 

Avis de VR4player.fr
Test réalisé sur PS4 Pro
Graphismes8
Gameplay7
Bande Son4
Rejouabilité7.5
Immersion7
Ratio Prix/Durée2
Note des lecteurs0 Note0
Les plus
Chara design
C'est propre
Des Titans uniques
La jouabilité à la Dualshock 4
Les moins
Gameplay avec les PS move
Une bande son trop limitée
Son prix pour le contenu proposé
Contenu trop restreint
6