PlayStation VR : Konrad the Kitten, Oh! qu’il est mignon le petit chaton !

PlayStation VR : Konrad the Kitten, Oh! qu’il est mignon le petit chaton !

2 mars 2018 2 Par Laurent Ganne
Konrad The Kitten PlayStation VR

Konrad the kitten

L’année 2018 est déjà bien entamée et le catalogue du PlayStation VR voit arriver quelques titres après un mois de janvier plutôt soporifique. Parmi eux, un OVNI vient d’atterrir, Konrad The Kitten. Un concept proche de NintenDogs mais en Réalité virtuelle avec, à la place du chiot, un chaton ! A l’origine, ce jeu était un prototype de simulation de chat développé par l’un des membres du studio Fusion Games offert à sa copine et le concept a tellement bien fonctionné qu’il est devenu un jeu vidéo VR à part entière.

Mais comment tester un tel jeu et sur quels critères ? La réalité virtuelle nous apporte l’immersion. Le public visé ne sera clairement pas les fans de FPS musclés pour ce type d’expérience et il est important de savoir dans quoi vous mettez les pieds et surtout savoir si vous aimez ce type de jeu avant d’acheter.

Konrad the kitten VR4player

A qui s’adresse Konrad the Kitten ?

C’est la principale question à se poser avant de commencer. Nous sortons juste du test complet de Moss et passer d’un tel jeu à un titre comme Konrad the kitten est pour le moins plutôt déroutant ! Le choc est violant. Konrad The Kitten est une sorte de Tamagotchi en VR, un NintenDogs sur PlayStation VR. Le public visé est clairement celui des enfants et si on réalise le test avec nos yeux d’adultes la note risque de paraître plus que sévère voir même assassine !

Autre problème, le fait que le PlayStation VR soit déconseillé au moins de 12 ans. Cela n’est pas une interdiction mais bien un conseil de la part de Sony. Pourquoi ? Parce qu’avant 12 ans, l’oeil de nos enfant n’est pas encore arrivé à maturité et une utilisation prolongée et abusive pourrait poser problème selon le principe de précaution des ophtalmologistes.

Les sessions de Konrad the Kitten sont donc plutôt bien pensées car elle sont courtes. Quand vous aurez terminé de répondre à toutes les demandes de votre VR chaton, le jeu vous invitera à revenir le lendemain …

Il est très important si vous destinez ce jeu à votre jeune enfant de lui créer un compte sur la PS4 et de bien régler l’espace interpupillaire du PlayStation VR à celui de votre enfant.

Un traitement spécial pour noter Konrad The Kitten

Pas facile de noter un tel jeu (ou plutôt expérience). Car franchement, pour un adulte habitué aux jeux en VR, Konrad n’aura pas la moyenne. Mais le titre ne nous est pas adressé, alors pour être juste, j’ai donc décidé de faire participer les enfants pour noter le jeu. Car ce qu’il faudra retenir dans ce test ne sera pas forcement mon avis mais celui des enfants, un garçon de 11ans et une fille de 6 ans.

Paramétrages et configuration

Avant de commencer, il faut paramétrer la partie. Dès le lancement de Konrad The Kitten, vous allez être invité à régler votre caméra et préparer votre espace de jeu. Votre caméra devra être située entre 1 et 1,4 mètre du sol et devra pointer vers le bas avec un angle bien précis. Il vous faudra également dégager tous les meubles et objets dans un rayon de 1,5 mètre autour de vous. Enfin, le titre ne se joue pas debout ou assis dans un fauteuil, il faudra que vous soyez proche du chaton pour pouvoir l’attraper. Préparez un oreiller pour plus de confort car vous allez passer votre temps de jeu accroupi sur le sol.

Le Gameplay de Konrad The Kitten

Le Gameplay de Konrad The Kitten est plutôt basique ! Il n’y a pas vraiment d’objectif au jeu si ce n’est de répondre à toutes les demandes du chaton : Manger, aller dans la litière, jouer, se laver ou se déguiser.

A mesure que vous allez exécuter ses demandes, vous gagnerez des pièces qui vous permettront d’aller acheter de nouveaux jouets à la boutique. Il est important que Konrad garde le moral, plus vous vous en occuperez et plus il sera heureux et vous “aimera”.

Le jeu n’utilise qu’un seul PS Move et Konrad ressemble plutôt à une peluche ou un chat empaillé lorsque vous l’avez dans les bras. Il ne cligne pas des yeux, ne vous suit pas du regard, ne bouge pas vraiment … Pour l’immersion, c’est loupé.

Au PS Move, c’est pas vraiment concluant donc mais il est possible de jouer avec une peluche en fixant le PS Move avec deux élastiques sur celle-ci. Attention de ne pas vous tromper de sens quand vous fixerez le PS Move sur votre peluche si vous ne voulez pas embrasser son arrière train ! C’est déjà mieux, on a l’impression de porter quelque chose. Mais les interactions avec vous en VR sont trop peu nombreuses. De plus on a tendance à bouger la peluche dans tous les sens et forcement perdre le tracking du PS Move relativement souvent …

Autre point à souligner, les transitions sont relativement mal gérées. Vous allez poser Konrad au sol et une animation du chat va se lancer avec aucune transition entre la position dans vos mains et le début de l’animation au sol.

Finalement, si le chat à faim, vous le poser sur sa gamelle, si il a soif vous lui faites faire sa toilette… pas vraiment de surprises et vous accumulez les animations scriptées les unes après les autres sans que cela ne vous apporte finalement quelque chose.

Pour rompre un peu avec la monotonie, vous pourrez jouer à quelques mini-jeux aléatoirement. Un petit jeu de chasse aux souris, un autre ou vous devrez faire passer le miaou dans des cerceaux … rien de vraiment bien passionnant !

Les graphismes

Les graphismes généraux sont plutôt moches. Le jeu n’a pas vraiment de textures, des aplat de couleurs et une modélisation vraiment pas aboutie pour la plupart des éléments du jeu. Dans la boutique, les jouets tournant sur un tapis roulant traversent le meuble ! Konrad est par contre plutôt bien rendu (bien que pas suffisamment expressif) ainsi que le gros Nounours vendeur de la boutique.

Les graphismes pourraient-être comparé à ceux de Job Simulator, mais dans son cas, son intérêt arrive à nous faire oublier ses graphismes. Dans Konrad The Kitten, l’intérêt ne vient pas à la rescousse…

Les bruitages et la musique

Pour une meilleure immersion, j’ai monté le son du casque audio. J’ai failli perdre mes deux tympans après la sonnerie de validation de la configuration au démarrage ! De ce côté là non plus, le jeu n’a pas vraiment de point fort.

L’avis des enfants

Konrad the kitten est certainement plus adapté à ce public. Seulement voilà, les enfants vont le comparer avec ce qu’ils connaissent déjà, pour le jeu de la petite souris par exemple, leur modèle de référence sera The PlayRoom VR ou pour le style graphique, ils connaissent déjà Moss. Quel est donc leur avis sur cette expérience ?

Elliott a 11 ans. Il joue maintenant plus régulièrement aux jeux vidéos avec les copains de sa classe. Pour lui, le top du top c’est Overwatch, Ark Survival, Fortnite et Minecraft. Pour lui, Konrad the kitten est plutôt bien mais en dessous de The Playroom VR ou de Job Simulator. La chasse aux souris, ça va bien un moment mais c’est répétitif et il en aura vite marre ! 

Élizoé a 6 ans, le jeu est fantastique pour elle mais gros problème à cet âge, elle à encore des difficultés à lire correctement et rapidement tous les textes et elle ne sait plus vraiment ce qu’elle doit faire dans le jeu … Elle se contente donc à rester dans la même pièce à regarder Konrad.

Konrad the Kitten reçoit donc un avis favorable de la part des enfants. Bien plus favorable que le mien et c’est bien à eux que ce jeu se destine ! 

Conclusion

Ne vous attendez pas à des merveilles avec Konrad The Kitten. Le titre est graphiquement pas formidable, la bande son non plus. Pour un adulte, il est difficile de trouver un intérêt durable à ce type d’expérience. Mais il est également important de préciser que les enfants adorent ! Alors mieux vaut se plier à leur avis plutôt qu’au mien ! Il y a de bonnes idées comme celle de jouer avec le PS Move fixé à une peluche mais cette configuration demande de bien tenir correctement Konrad car si l’on bouge naturellement la peluche, elle va masquer le PS Move et là, c’est l’immersion qui s’effondre avec une perte du tracking ! Konrad The Kitten est un peu cher pour ce qu’il est. 

Voyons les choses du bon côté, vos enfants vous harcèlent depuis des mois pour avoir un petit chat ? Mais l’un d’entre eux est allergique, de plus hors de question pour vous de vous encombrer d’un animal de compagnie ni de le laisser détruire votre joli canapé en cuir avec ses griffes … pas question non plus d’ajouter une litière dans la cuisine ? Alors Konrad The Kitten pourra faire son petit effet auprès de vos têtes blondes. Quelques petites sessions bien encadrées de temps en temps sur un compte correctement configuré (Attention à l’écart interpupillaire) pourra faire découvrir aux plus jeunes la réalité virtuelle. Attention cependant de ne pas en abuser. Nous vous rappelons que le PlayStation VR est déconseillé aux moins de 12 ans.

Conclusion
Gameplay3
Graphisme4
Rejouabilité4
Bande son et Musique4.5
Rapport Qualité / Prix / Durée4
La note d'Élizoé - 6 ans8.5
La note d'Elliott - 10 ans7
Note des lecteurs3 Notes8.2
Les plus
Un Nintendogs sur PlayStation VR
L'usage d'une peluche
Les enfants vont aimer !
Les moins
Pas vraiment beau graphiquement
Bande son moyenne
Intérêt limité
5