PlayStation VR : Killing Floor Incursion, le test review PSVR

PlayStation VR : Killing Floor Incursion, le test review PSVR

13 mai 2018 1 Par spanks
killing floor incursion psvr - vrplayer.fr

Killing floor incursion est un jeu développé et édité par Tripwire Interactive. Le jeu est sorti le 17 novembre 2017 sur Steam (compatible Rift et Vive), et est sorti le 1er mai 2018 sur PSVR.

Il s’agit d’un spin-off de la série Killing Floor qui comprend déjà deux opus, qui sont des Wave Shooters gores et horrifiques par excellence, mais qui restent plutôt funs et entièrement jouables en coopération (jusqu’à 6 joueurs). Contrairement à ses grands frères, cette version du jeu propose des missions scénarisées également jouables en coop mais à seulement deux joueurs.

killing floor incursion psvr - vrplayer.fr
killing floor incursion psvr - vrplayer.fr

Menu et interface

Killing Floor Incursion étant entièrement conçu pour être joué en réalité virtuelle, il contient des menus très intuitifs. Malheureusement le jeu n’est pas traduit en français (Audio et sous-titres anglais).  Est-ce vraiment gênant pour les moins anglophones ? Un peu car il sera plus dur de comprendre la partie scénario et de trouver certains objectifs, mais on parvient à s’en sortir sans problème (vous pouvez mettre les sous titres en anglais pour vous aidez, si vous avez plus de facilités à le lire qu’à le comprendre à l’oral).

Nous retrouverons dans les options la possibilité de choisir son mode de déplacement favori : téléportation (Encore lui ! ), déplacements libres, rotations libres ou angulaires…

Le holster peut également être configuré de deux façons selon si l’on joue debout ou assis (le choix est proposé systématiquement au démarrage du jeu). En cours de partie, nous aurons accès aux options sur son poignet comme si nous avions une grosse montre tactile, une formule qui marche et qui est plutôt bonne pour l’immersion. Il y a deux modes de jeux : histoire et survie (tous deux jouables en coopérations avec un ami)

killing floor incursion psvr - vrplayer.fr

Scénario

On est lieutenant dans les forces spéciales et on est guidé par la voix d’une collègue qui nous aidera à accomplir nos objectifs pour avancer tout le long de Killing Floor Incursion. Un petit robot nommé “Node” nous aidera également à trouver notre chemin, les objectifs et les items sur les maps (vie, munitions), on pourra faire appel à lui via la “montre tactile” dont je vous ai parlé précédemment.  Nous aurons donc à faire a des “zeds” (les zombies-mutants dans  le jeu). Il y a 4 gros niveaux à parcourir et chacun d’entre eux se termine par un boss. Killing Floor Incursion est assez rythmé dans l’ensemble, même si certains passages m’ont paru moins intéressant, comme la partie au sniper, qui amuse au début mais qui devient vite trop longue et ennuyeuse. Il y aura quelques énigmes à résoudre pour avancer, comme des cartes à trouver, des valves à ouvrir, des schémas à compléter… Pour finir l’histoire, j’ai mis entre 3 et 4h environ. Mais avec un pote, on prendra plutôt plaisir à le parcourir une deuxième fois.

killing floor incursion psvr - vrplayer.fr
killing floor incursion psvr - vrplayer.fr

Gameplay

Killing Floor Incursion est uniquement jouable aux PS Moves et même si on peut se plaindre de l’absence de la prise en charge de l’AIM controller, on comprendra en jouant pourquoi il n’était pas possible pour les développeurs de l’intégrer sans dénaturer totalement le jeu : en effet KF Incursion a été développé pour l’utilisation des deux mains pour un grand nombre d’interactions, l’utilisation des armes etc… On leur pardonnera donc totalement ce point là. On ressent que le jeu a bien été développé pour jouer en VR. Le système du holster (déjà utilisé sur un bon nombre de FPS VR surtout sur PC) est très efficace, nous pouvons porter jusqu’à deux armes de poings devant, notre lampe torche, deux grenades et deux armes dans le dos (au choix). Pour arriver à gérer tout son arsenal, il faudra prendre le coup de main mais une fois que c’est fait, on s’amuse.

Les interactions sont assez nombreuses (ouvrir des portes en tournant une poignée, des cartes à ramasser, des schémas à compléter…) et apportent une très bonne immersion. Certaines armes peuvent également être rechargées manuellement comme le fusil à pompe, le Sniper avec le verrou… C’est plutôt bien rendu dans l’ensemble. Comme dans les jeux orignaux de la série Killing floor, après un certain nombre de “Kills” de monstres, un Bullet time se met en route automatiquement (et ceci pour les deux joueurs si l’on joue en coop), ce qui s’avère plutôt pratique quand les zeds arrivent en très grand nombre. Avec les déplacements libres (y compris les rotation fluides) je n’ai ressenti aucune gêne particulière durant toute l’aventure.

Killing Floor Incursion nous offre la possibilité de jongler entre les déplacements libres et les téléportations. Ce qui sera parfois indispensable quand vous resterez coincés dans un mur, cela peut arriver même si c’est pas souvent. On rencontrera parfois des difficultés à reculer pour se dépêtrer des hordes de “Zeds” et comme d’hab, à cause de l’absence des joysticks sur les Moves… Sony a déjà bien rentabilisé ses PS Moves depuis 2011, il serait peut être temps qu’ils fassent quelque chose à ce sujet… Je pense que nous avons été suffisamment patients !

Les Graphismes

Sur PS4 pro, Killing Floor Incursion est assez beau dans l’ensemble, on pourrait comparer la qualité graphique à celle de Doom VFR. Il reste bien entendu toujours de l’aliasing mais cela est plutôt correct dans l’ensemble et il n’y a pas trop de flou. A noter que parfois après une téléportation mon écran restait sombre quelques secondes avant de revenir à la normal… un bug un peu bizarre.

Sons et bruitages

Les bruitages en général sont plutôt bons, celui des monstres que l’on entendra crier au loin durant notre périple renforce l’immersion et le stress, celui des armes est également une réussite. J’aurais cependant apprécié que les développeurs mettent l’accent sur des petites musiques d’ambiances dans le mode histoire pour nous mettre encore un peu plus la pression. L’ajout de musiques et de bruitages “arcades” dans le mode survie est une très bonne chose, et rendent le mode pêchu et addictif.

Killing Floor Incursion

Killing Floor Incursion : Conclusion 

Killing Floor Incursion est un bon FPS horrifique dans l’ensemble (l’un des meilleurs du genre actuellement sur PSVR). On sent bien qu’il a été entièrement conçu pour la réalité virtuelle en proposant des interactions très intéressantes en jeu. Le mode coopération fonctionne très bien, on prend beaucoup de plaisir à parcourir l’aventure avec un ami, avec lequel on finira à coup sûr sur le mode survie à essayer de battre tous les records. La durée de vie par rapport au prix du jeu (30€) est donc plutôt correct en comptant les 3-4h de la campagne puis pour les plus acharnés les nombreuses heures à se farcir du zed en mode survie (qui s’avère plutôt addictif). En cette période dans laquelle nous subissons notre lot de déceptions, Tripwire Interactive parvient à nous livrer un portage qui tient enfin toutes ses promesses. En gros si vous aimez les jeux du genre, et si vous avez survécu à RE7, vous pouvez foncer. Killing Floor Incursion est une réussite qui mérite sa place dans les incontournables de VR4player ! 

TOP Conclusion test
L'avis de VR4player
Test réalisé sur PS4 Pro
Scénario7
Graphismes8
Gameplay7.5
Bande son8.5
Immersion9
Rejouabilité8
Ratio prix/durée de vie8
Note des lecteurs11 Notes3.4
Les plus
Un beau jeu en VR
La coop
Plutôt effrayant
Des interractions intéressantes
Un portage réussi !
Les moins
Pas de musiques d'ambiance dans le mode solo
Jeu en anglais uniquement
8