PlayStation VR, PSVR : ESPIRE 1 le Docteur Jekyll et M. Hide de la VR

PlayStation VR, PSVR : ESPIRE 1 le Docteur Jekyll et M. Hide de la VR

26 novembre 2019 2 Par Cyril Thevenot

Partagez nos articles !

Espire 1 Infiltration sur PlayStation VR PSVR VR4Player

Mais que s’est il passé avec Espire 1: VR Operative sur le PlayStation VR (PSVR) ? Ne revenons pas sur la présentation du titre lors de l’E3 dernier, tout le monde la connaît. Le 22 novembre est sorti sur le PlayStation Store mais aussi sur Steam et l’Oculus Store le jeu Espire 1: VR Operative développé par Digital Lode et édité par Tripwire Interactive. Enfin dans la théorie c’est ce qui aurait dû être. Hors à la sortie du titre deux versions se sont opposées faisant du titre le Dr Jekyll & M. Hide de la réalité virtuelle.

En effet, sur PlayStation VR le titre ne ressemble en rien (graphiquement) ni de loin ni de près à la version PC VR. Normal me direz-vous dans la mesure où les puissances des « bécanes » sont totalement différentes. Cela ne fait aucun doute mais il s’avère que la version PSVR est diablement “downgradée” à tel point que la version de l’Oculus Quest lui est supérieure. Lors de notre vidéo de preview réalisée en mode Live dès l’achat du titre, nous avons constaté que les graphismes n’étaient pas ce qui se faisait de mieux, qu’il y a avait de l’aliasing, du clipping, des réglages absents… mais que malgré cela le gameplay était fonctionnel et que le titre semblait prometteur dans son déroulement. Depuis nous avons poursuivi notre aventure sur le titre et si de nombreux bugs nous sont apparus nous pensons toujours que le titre a quelque chose de différent.

Mais comment cela se fait-il que le Quest qui est équipé d’une puce revisitée de Qualcomm  Snapdragon 835 sortie en 2017 sur certains Smartphones (Galaxy S8) et inférieure à la puissance d’une PS4 puisse avoir un jeu mieux finit que sur PS4 ?

 

Espire 1: VR Operative

Espire 1 : Un studio peut en cacher un autre !

Réagissant dans l’urgence aux nombreuses interrogations auxquelles nous avons mis notre touche, le studio a réagi en annonçant qu’un patch correctif devrait arriver prochainement :

« La version PSVR d’Espire contient des bugs sur lesquels on travaille actuellement pour un correctif rapide.

” Nous surveillons également les problèmes, les préoccupations et les réactions constructives. Nous souhaitons partager une mise à jour sur certaines de nos principales priorités pour l’avenir»

«Cela impliquera un premier passage et un suivi “

Nous voilà rassurés. Vraiment ?

Vous souvenez-vous de l’aventure Ark Park sortie le 22 mars 2018 sur le PlayStation Store ? Tout comme Espire 1, le jeu avait de beaux trailers mettant l’eau aux babines. Le résultat fut loin d’être le cas à tous les niveaux contrairement à Espire 1. Nous avions eu également sur ce jeu un Patch correctif devant améliorer les rendus notamment sur PS4 Pro. Là encore le résultat ne fut pas au rendez-vous. Alors, toujours rassurés par l’annonce du studio d’un patch correctif ?Ahh vous doutez !

Quand le studio est sérieux et a les moyens techniques, les patchs sont généralement une réussite. Souvenez vous de Robinson The Journey : le patch PS4 Pro avait diablement embellis le titre. Plus proche de nous c’est HighWire Games et leur titre Golem. Le studio a été très réactif en écoutant la critique et en apportant rapidement la compatibilité du titre avec le Navigation Controller ainsi que des corrections de déplacement.

Au vu de la qualité d’Espire 1 sur PC VR, il est fort probable que Digital Lode réussissent à rattraper le coup. Sauf que patatras suite au couac du 22 novembre, nous avons appris que le titre avait été développé par deux studios différents :

La version PSVR du jeu ayant été gérée par un studio externe, il existe certaines différences lors du lancement qui étaient hors de notre contrôle.

C’est là que la notion de M. Hide prend tout son sens. Cela n’avait jamais été annoncé ni lors de nos deux interviews réalisées auprès de Michael Wentworth-Bell (Game Director) ni dans d’autres médias. Comment cela est-il possible ? Quel est ce deuxième studio qui a pondu une telle copie ? Auront-ils les épaules suffisamment larges pour prendre le problème à bras le corps ? On peut en douter.

Que s’est-il passé ? À l’origine du titre et ne pouvant lutter de front sur différentes plateformes, il a été décidé que Digital Lode se concentrerait uniquement sur la version PC VR. Le résultat est probant, le titre est une réussite. Pourquoi cette décision de ne pas garder la main sur leur bébé ? Serait-ce une décision de l’éditeur connu en VR pour Killing Floor Incursion ? Peut-être que Tripwire Entertainment sont à l’origine de la réalisation PSVR.

Espire 1 Infiltration sur PlayStation VR PSVR VR4Player

À toutes ces interrogations, ni le studio ni l’éditeur ne répondent. Est-ce que l’annonce de la compatibilité du titre sur PSVR n’a pas été précipitée ? Dans notre dernière interview, il a été avancé que des soucis d’intégrations sur les trois plateformes VR demeuraient, imposant un report du titre :

« Pour parler franchement, à la fin du processus de certification, de multiples problèmes de stabilité et de performance ont été introduits dans le jeu sur les 3 plateformes qu’il supporte. La plupart des problèmes de stabilité sont très rares, mais ils provoquent le crash du jeu. Il a été décidé de retarder le jeu jusqu’à ce que ces problèmes soient réglés. »

L’imbroglio de la semaine dernière durant lequel le studio a dû monter au créneau pour « contredire » l’annonce du Drop US de PlayStation (Cf. notre article) n’est il pas la conséquence d’une sortie prématurée sur PSVR alors que le titre n’était pas optimisé à 100% ? Si tel était le cas ce serait un suicide commercial. Le titre pâti déjà d’un lancement calamiteux qu’il sera fort difficile d’inverser si le patch promis ne solutionne pas rapidement toutes les attentes.

Espire 1 Infiltration sur PlayStation VR PSVR VR4Player

Une situation bien “merdique” :

Nous nous sommes rapprochés de Michael suite à nos interrogations et la prise de conscience de leur part est réelle. S’il ne s’est pas étalé sur quel est le studio en charge de la version PSVR, ni quand et qui s’en chargera, il est évident dans sa réponse qu’ils sont dans l’urgence et qu’il y a fort à penser que c’est Digital Lode qui s’en chargeront :

« Je ne peux pas m’excuser assez pour l’état de la version PS VR du jeu. Je suis extrêmement désolé. Nous travaillons d’arrache-pied pour que la version PS VR d’Espire soit rapidement mise à jour.

Nous ne sommes pas du tout fiers de l’état dans lequel se trouve le jeu et nous sommes désolés pour tous les joueurs qui vivent ces problèmes. Nous espérons pouvoir vous tenir au courant de la situation rapidement. »

 

Mais cela sent  tout de même le roussi surtout lorsque nous connaissons le détail des premières corrections (1ère mise à jour) sur PSVR :

 

  • Activer l’écran des contrôles avec les paramètres suivants :

– Possibilité d’activer la rotation en douceur (cela remplace la rotation instantanée)

– Possibilité de désactiver le théâtre de contrôle

  • Fixer le bouton artificiel accroupi ne fonctionnant pas lorsqu’il est calibré pour une expérience assise

 

Il faudra attendre le deuxième correctif pour que la notion de graphismes soit mise au niveau des performances qu’offre normalement une PS4 sur PSVR. 

Espire 1: VR Operative est un jeu malade sur PlayStation VR, les docteurs ont diagnostiqué les problèmes mais si l’opération ne s’effectue pas rapidement ce sera trop tard. Il ne nous reste plus qu’à croiser les doigts et espérer que ce sera un bon chirurgien qui interviendra pour offrir un avenir radieux à Espire 1: VR Operative sur PlayStation VR.

Partagez nos articles !