PlayStation VR : Dark Legion un FPS issu du PC en test sur PSVR

PlayStation VR : Dark Legion un FPS issu du PC en test sur PSVR

25 juin 2018 3 Par Sebastian
Dark Legion sur PSVR

Dark Legion  ou « Légion sombre » pour les francophones est un FPS teinté de magie développé par le studio Ice World. Il est sorti sur Steam le 7 Mars 2017 au prix de 19,99 € et le 15 Juin 2018 par chez nous sur PlayStation VR au prix de 11,99 € : le prix a donc été revu entre temps et ce n’est pas pour nous déplaire, habituellement c’est en sens inverse ! Allez, il est temps pour nous d’aller visiter cette nouvelle légion ! Euuuh, région !…

Menu et Interface :

Une fois l’application Dark Legion lancée, c’est dans une base que nous commençons notre aventure, accompagné d’une charmante demoiselle courtement vêtue, qui va sans cesse nous insulter d’amateur tout en nous demandant de nous dépêcher de faire l’entraînement… Non mais oh ! Alors que Madame se balade en mode bronzette, sans aucune arme et nous laisse faire le boulot à sa place pendant qu’elle attend sagement !? Pardon, je me suis emporté…
, Dark Legion n’offre aucune possibilité de réglages si ce n’est de choisir le mode par téléportation ou les déplacements libres. Il est donc temps de se lancer dans ce fameux didacticiel en obéissant gentiment.
 Il y a un panneau avec une petite liste de choses à accomplir avant de s’embarquer dans l’histoire; pour la plupart il nous suffira de bien viser des cibles pour finir ces tâches à l’aide des armes mises à disposition (pistolet, fusil d’assaut, fusil de précision, arbalète, ou encore bazooka et grenades).
 Il y a également des caisses remplies de seringues… Oui oui, des tonnes de seringues que vous pouvez récupérer, je pense que notre personnage est peut-être un peu trop dépendant. Bref, lorsque vous serez enfin prêt, il vous suffira d’appuyer sur « enter game » en bas à droite du panneau.

Dark Legion le TEST PSVR
Dark Legion le TEST PSVR
Dark Legion le TEST PSVR

Scénario de Dark Legion :

Le joueur joue un officier en chef sur une mission spatiale. Le vaisseau spatial tombe en panne sur le chemin du retour vers la terre, provoquant un atterrissage forcé sur une planète mystérieuse. Afin de revenir sur terre, le joueur commence une expédition pour chercher une source d’énergie, mais il va seulement y trouver une énorme conspiration impliquant une troupe militaire fabriquant des créatures mutantes en secret, ce qui sera une catastrophe pour la race humaine. Pour protéger votre propre race et votre propre planète, chargez vos armes et partez détruire la légion noire !

C’est un pitch assez classique pour Dark Legion mais le jeu n’a pas forcément besoin de plus. Le tout est en anglais, et l’histoire se dévoilera petit à petit par le biais de « lettres technologiques » que vous trouverez toujours à côté d’un cadavre squelettique. Il n’est pas nécessaire d’en comprendre davantage pour avancer, le tout étant assez scripté, vous ne pourrez pas être perdu par la barrière de la langue !

Gameplay :

Le jeu se joue avec les playstation move  mais l’on peut également utiliser la manette Dualshock 4 si l’on se réfère à notre bon vieux store français (pas de compatibilité avec l’aim controller cependant).
 L’ensemble se manie plutôt bien, nous avons le choix entre la téléportation ou les déplacements libres, petite chose un peu bête concernant ce dernier mode, à chaque fois que l’on relancera le jeu, il nous faudra le choisir de nouveau car ces paramètres ne se sauvegardent pas.
 À la manière d’un Skyrim, nous avançons en appuyant sur le bouton move tout en dirigeant notre main à gauche ou à droite afin d’effectuer des pas de côté, tandis que les rotations se font avec carré et triangle (dans l’autre cas, la touche move permet simplement de choisir un point de téléportation). 
Nous avons une ceinture (mais pas de corps) et avec nos moignons, nous pouvons sélectionner quel item nous souhaitons prendre, sachant que les armes principales peuvent s’alterner directement depuis la touche move de la main droite. Et pour finir, bien entendu, nous tirerons avec les gâchettes et rechargerons nos joujous en secouant d’un coup sec notre controller. Nous avons aussi la possibilité d’afficher une map en hologramme en regardant notre poignet gauche grâce à la touche croix, on peut d’ailleurs constater que sur cet avant-bras il y a aussi une jauge de vie; la tonne de seringues ramassée servira à vous remettre d’appoint en vous les injectant dessus (c’est du beau), vous en aurez laaaargement assez, la difficulté n’étant pas très élevée. On pourra aussi envoyer des boules de feu via notre poignet de droite lorsque la jauge est chargée, il nous suffira alors d’activer la magie avec le bouton rond et d’en profiter. Le gameplay n’est pas bien compliqué en soi, il y a juste un petit coup de main à prendre en ce qui concerne la ceinture… et surtout n’oubliez pas d’éviter les balles ! L’aventure est composée de cinq niveaux et m’a pris un peu plus de deux heures pour la terminer, en sachant que j’ai pris mon temps pour tout explorer.

Dark Legion sur PSVR

Les Graphismes :

Le rendu est ma foi sympathique, il n’y a pas beaucoup d’aliasing, c’est propre, alors oui, on est plus à l’ère des premières Playstation que des dernières, mais il y a bien plus moche et l’immersion est là !

Côté bestiaire, on rencontrera beaucoup d’insectes et de monstres à la Doom (premier du nom) dans la première partie, puis des soldats évolués (humains ?) bien équipés dans la seconde (que j’ai préférée), les plaisirs varient au fur et à mesure de notre périple. Concernant la physique et l’intelligence artificielle, disons qu’elles datent un peu mais font le travail, j’ai à plusieurs reprises pris plaisir à zigouiller tout ce beau monde, donc c’est que ça fonctionne bien !

J’ai cependant rencontré quelques bugs, le jeu a crashé une fois, j’ai pu effacer et redessiner la lune à chaque mouvement de la tête, je me suis retrouvé dans l’espace… seul… avec le robot qui tombait sans cesse… (bon au moins il était plus calme), personne n’est venu à mon secours et je n’ai pas pu mettre fin à mes jours en me tirant une roquette en pleine tête… j’ai donc relancé le jeu.

J’ai aussi été coincé par des tuyaux et sautillé de bas en haut sur une rambarde… Que d’expériences !… Il faut savoir qu’en dehors du crash, le reste n’a pas nui à mon expédition, mais j’espère que les développeurs régleront ça tout de même.

La Bande Son :

Ce n’est pas un triple A (le studio n’a pas les mêmes moyens non plus) mais honnêtement, on rentre aisément dans l’univers, pour le coup côté son ça me rappelle les premiers jeux PC, quand le réalisme n’était pas encore aussi pointu qu’aujourd’hui. Les bruitages sont bien dynamiques et rendent l’action crédible, tandis que la musique, elle, va poser discrètement une atmosphère, on ne la remarquera pas plus que ça, mais on ne ressentira pas de réel manque non plus. C’est tout ce qu’on lui demande non ?

Seule ombre au tableau, non je ne vais pas reparler de la demoiselle même si j’y pense fortement, non, je veux parler du petit robot qui va nous suivre tout le long, ou plutôt qu’il faudra suivre tout le long si l’on ne veut pas commettre un meurtre (est-ce que le terme « meurtre » fonctionne sur un robot ?), en effet, si l’on ne va pas dans la bonne direction, que l’on veut explorer un peu les alentours, ce petit… robot donc, va faire un bruit pour nous interpeller et nous faire comprendre que l’on n’est pas dans la bonne direction (des fois que nous soyons plus bête que l’IA), et il ne s’arrêtera pas tant que l’on n’aura pas cédé ! Il est décidément très capricieux celui-là ! Il est vrai qu’à la longue c’est un peu usant, mais heureusement, le plaisir prend le dessus.

CONCLUSION :

Dark Legion est une bonne surprise, surtout si l’on compare son ratio prix/qualité/durée de vie, il y en a qui devraient en prendre de la graine… Transfuge du monde PC il prouve que la voie est réalisable surtout si de nouveaux contrôleurs comme le 3dRudder pallieront les défauts du Ps Move. Avec Dark Legion, vous ne risquez rien si vous êtes fan de FPS, c’est immersif, on prend plaisir à le parcourir durant ses deux heures passées  (en prenant mon temps), et ça ne vous ruinera pas ! Certes ce n’est pas un triple A, mais ça nous permet de passer un bon moment tout en soutenant un petit studio. Dark Legion est vendu 11,99 euros sur le store.

Avis de VR4player.fr
Test réalisé sur PS4 PRO
Scénario5
Graphismes6.5
Gameplay7
Bande Son 6
Immersion8
Rejouabilité7
RATIO PRIX / DURÉE DE VIE6
Note des lecteurs2 Notes5.7
Les plus
Fun
Le prix
Les moins
Le robot lourdingue
Quelques bugs
6.5