PlayStation VR : Anamorphine apparaîtra le 31 juillet sur le Store US du PSVR

PlayStation VR : Anamorphine apparaîtra le 31 juillet sur le Store US du PSVR

26 juillet 2018 4 Par sylion

Anamorphine, l’expérience psychologique surréaliste qui nous plongera dans les méandres de la dépression, est prévue pour la semaine prochaine sur le Store américain ! J’ai dit “dépression” mais ne partez pas ! Ce n’est pas une raison pour bouder cette expérience d’exploration en réalité virtuelle d’un genre nouveau …

Anamorphine est un jeu d’exploration surréaliste à la première personne où le joueur éprouve les souvenirs du personnage principal après un traumatisme inconnu. Vous incarnez Tyler et découvrez ce qui s’est passé en voyageant à travers ses souvenirs et notamment sa relation avec sa femme Elena et la dépression qui l’a touchée. Échappez à sa réalité, ou affrontez-la et apprenez comment aller de l’avant alors que le subconscient de Tyler tord le jeu de façon inattendue.

L’expérience Anamorphine, rien qu’à son introduction, ne peut pas laisser indifférent, dans un sens ou dans l’autre. Et si beaucoup de joueurs pourraient lui tourner le dos à cause du thème moteur du jeu (la dépression), ce serait sans doute passer à côté d’une expérience atypique et jamais-vue à vivre intimement en réalité virtuelle. Pour ceux qui ont parcouru l’excellent BOUND, et particulièrement en VR, vous vous souviendrez sans aucun doute des passages narratifs ancrés dans le monde contemporain qui empruntent également au mystère et au drame humain et familial. Mais ne spoilons pas ce jeu unique et exclusif au PSVR que je vous conseille de faire malgré les aprioris. Enfin unique c’est vite dit puisque Anamorphine semble se rapprocher du concept de l’expérience planante de plateforme-danse du studio de Santa Monica. 

Pour les plus courageux (The Persistence est gentillet à côté ^^) et les plus curieux, avides de mondes fantasmagoriques à découvrir en VR, ne boudez pas ce jeu qui devrait en remuer plus d’un. Initialement planifié en mars de cette année, Anamorphine est confirmé en téléchargement sur le Store américain pour le 31 juillet (il le sera peut-être en même temps en Europe également) et sera vendu une vingtaine de dollars, à convertir sans doute à l’identique en euros. 

Retrouvez ci-dessous l’article du mois de décembre écrit par Cyril sur Anamorphine qui malgré son sujet, vous fera sans doute envie : 

Anamorphine sur PlayStation VR

Anamorphine , le premier titre pour PlayStation VR du Studio Artifact 5 sera présenté (et jouable en démo) durant la PlayStation Experience du 9 et 10 décembre prochain.

Dans Anamorphine, le développeur Artifact 5 traite du sujet de la dépression, d’un esprit vaincu par la culpabilité et l’angoisse. Vous serez projeté dans un monde où les mauvais souvenirs prennent vie et menacent de consumer l’étincelle d’espoir encore présente de votre personnage. Le titre sera disponible sur PS4 et PlayStation VR.

Anamorphine sur PlayStation VR
Anamorphine sur PlayStation VR

Quand l’effet papillon détruit une vie … 

Tyler et Elena  sont deux êtres qui s’aiment. Comme tous les couples ils ont des hauts et des bas mais ils vont de l’avant.

Tyler est photographe indépendant. Elena est violoncelliste de renom. Ils sont américains et traversent la frontière canadienne pour s’installer à Montréal afin qu’Elena puisse rejoindre un quatuor de talent. Tout semble aller pour le mieux jusqu’à ce que le malheur frappe Elena. Un accident va briser la course en avant de se couple pour les plonger dans les bas-fonds de la psyché humaine, une longue descente aux enfers débute, y survivront-ils ? Rien n’est moins sûr.

Anamorphine sur PlayStation VR

Un jeu ou un film noir ?

Ce n’est pas le synopsis d’un film que vous êtes entrain de lire non mais bel est bien celui d’un jeu vidéo jouable sur PlayStation VR et PS4. Ce jeu est unique et a pour maître mot l’I.N.T.R.O.S.P.E.C.T.I.O.N

La maladie mentale de Tyler commence à se manifester quand un accident laisse sa femme Elena incapable de jouer du violoncelle, l’instrument d’une vie. Dépossédée de ses moyens, de sa subsistance, de son émotivité et de sa passion, Elena sombre peu à peu. Impuissant quand Elena glisse dans la dépression, le couple plonge vers les abysses au noir absolu. Dans Anamorphine, vous incarnerez Tyler qui n’a de cesse de revenir encore et encore aux souvenirs douloureux, torturant son propre esprit contre lui.

Drogue ? Alcool ? Déni ? Tous les méandres d’un homme aux abois dirigeront sans doute votre aventure. A vous de lutter contre vos démons refoulés, de les reconnaître, de les admettre. Vous vous sentirez coincé dans une prophétie auto-réalisatrice nihiliste des abus et du déni. Vous devrez faire face à l’avenir, alors que vivre dans votre passé peut vous sembler une option beaucoup plus tentante et sécurisante. En aidant  Tyler à traiter son passé peut être l’aiderez-vous à se diriger vers son avenir.

Anamorphine, un jeu au gameplay passif ?

Côté gameplay, le joueur avancera  dans l’histoire uniquement à travers le mouvement et la vue, il n’y aura pas de bouton d’action sur lequel s’acharner, de texte, d’interface ni de voix off ou de scènes coupées. Seule une bande son envoûtante à couper le souffle et vous-même. L’introspection ne se fait-elle pas tout seul ?

Mais attention, bien que ce titre ne comporte aucun combat ou violence et peut se rapprocher par certains aspects d’un jeu comme Bound, il n’en explore pas moins des thèmes de santé mentale, de dépression et de perte, le tout à travers des scènes psychédéliques. Anamorphine est donc un jeu à prendre avec sérieux.