PlayStation 5 : Une suite logique pour la prochaine console de Sony

PlayStation 5 : Une suite logique pour la prochaine console de Sony

14 août 2018 0 Par Laurent Ganne
VR4player, les dossiers du mois d'aout

Article du 5 décembre 2017

Nous vous avons parlé de la PlayStation 5 du point de vue des analystes dans notre dernier article. Nous allons aujourd’hui jouer à un petit jeu de probabilités et de logique. La PlayStation 4 PRO est la 5ème console de SONY. Nous allons comparer les écarts de puissance entre chaque modèle de salon de la PLayStation 1 à la PS4 Pro pour essayer d’en déduire quelques informations sur la future PlayStation 5.

Les 4 premières générations de consoles

1972 – L’Odyssey  Magnavox

1976 – Atari 2600

1985 – NES Nintendo

1986 – Master System Sega

1989 – Sega Mega Drive

1991 – Super Nintendo

La première génération de Console date de 1972 avec l’Odyssey de Magnavox et son célèbre jeu Pong en 1975. Puis vient la seconde génération avec la Fairchild Channel F en 1976 et l’Atari 2600 en 1981. Cette dernière possédait une puissance de calcul d’environ 3,8 millions de Flops, soit 3,8 MegaFlops ou 0,0000038 TéraFlops ! La troisième génération a commencé à connaitre le succès du grand publique avec la NES, la PC-Engine et la Master System en 1985. La NES avait une puissance de calcul de 6,5 Millions de Flops (6,5 Megaflops). Enfin, la 4ème génération voit l’arrivée des consoles 16 bits à la fin des années 80 avec la Super Nintendo, la MegaDrive de Sega et la Neo-Geo de SNK.

La PlayStation

La PlayStation est lancée en Europe le 29 Septembre 1995 par Sony Computer Entertainment. Elle fait partie des consoles de 5ème génération aux côté de la Nintendo 64 et la Sega Saturn. Elle est équipée d’un lecteur de CD-Rom. Son prix de lancement est de 2 099 Francs Français soit environ 397 € pour l’époque. Sa principale concurrente de l’époque est la Nintendo 64 (130 MegaFlops). Bien que moins puissante avec 110 Megaflops, la PlayStation devient un best seller, le 18 mai 2004, dix ans après sa sortie, Sony annonce avoir vendu 104,25 millions de PlayStation. La PlayStation fut décliné dans une version plus petite avec un écran : La PlayStation one.

Les Flops et la puissance de calcul

C’est le terme à la mode en ce moment sur les consoles et le marketing de microsoft met bien en évidence les 6 TéraFlops de la XBox One X. Mais avant de commencer, autant bien comprendre ce qu’est un Flop. Un Flop est une opération en virgule flottante par seconde. Cette unité de mesure peut déterminer la vitesse d’un système informatique. La plupart des microprocesseurs modernes incluent une unité de calcul en virgule flottante. Pour rappel, 1 Megaflop = 1 millions de Flops, 1 GigaFlop = 1 Milliard de Flops et 1 TéraFlop = 1012 Flops.

La PlayStation 2

La PlayStation 2 est sortie le 24 novembre 2000 en Europe. Elle a pour concurrentes la Sega Dreamcast, la XBox de Microsoft et la Game Cube de Nintendo. Elle fait partie de la sixième génération de consoles de salon.

Annoncée en 1999, la PlayStation 2 était la première console à offrir une rétrocompatibilité avec la DualShock et les jeux de la PS1. La PlayStation 2 est la console de jeux vidéo la plus vendue de tous les temps, avec plus de 155 millions d’exemplaires. Plus de 3 874 jeux ont été lancés depuis son lancement et 1,5 milliard d’exemplaires de jeux ont été vendus. Sony a fabriqué plus tard des révisions de la pS2 en version “Slim” en 2004.

Comme la PlayStation 1, la PS2 n’était pas la console la plus puissante ! Elle disposait de 6,2 GigaFlops contre 20 GigaFlops pour la Xbox et 9,4 GigaFlops pour la Nintendo GameCube ! À titre de comparaison un téléphone Samsung Galaxy S6 est 5x plus puissant qu’une PS2 ! L’histoire nous rappelle ici que la puissance ne fait pas tout et c’est bien sûr, comme toujours, le catalogue de jeu qui ferra la différence et qui propulsera la PS2 en tête des ventes.

  • PlayStation 1 : 110 MFlop
  • PlayStation 2 : 6200 MFlops, 6,2 GigaFlops

Puissance de calcul par rapport à une PS1 :

 

x 56,36 

Temps écoulé entre la sortie de la PS2 et la PS1 :

5 ans & 2 mois 

Ventes :

150 millions d’unités vendues 

La PlayStation 3

La PlayStation 3 fait partie des consoles de salon de septième génération. Elle est sortie le 23 mars 2007 en Europe. Elle succède à la PlayStation 2 et concurrence la Xbox 360 de Microsoft et la Wii de Nintendo (avec ses PS Move).

La PlayStation 3 ne se limite plus aux jeux vidéo. Elle est déjà compatible Full HD et intègre un lecteur Blu-ray et une connectique HDMI. La console dispose d’un disque dur, d’un navigateur Web et fait office de media center en supportant différents types de format multimédia. Elle propose une connectivité étendue avec la PlayStation Portable par Wi-Fi. Son service en ligne, le PlayStation Network, permet de jouer en réseau gratuitement, de télécharger des jeux, des démos, des bandes-annonces et donne accès à divers services de communication. La DualShock 3 est sans fil et embarque un système de détection de mouvement. Elle est annoncée, dans sa version 60Go, à un tarif un peu élevé pour une console de salon (599,00€). Sony révisera sa copie par la suite …

En septembre 2010, le firmware 3.50 ajoute la capacité de lire des films Blu-ray 3D et d’activer la 3D sur les jeux PS3 compatibles. Jusqu’au 29 juin 2010, Sony vendait sa console à perte et ne réalisait ses profits que sur les ventes de jeux et d’accessoires.

La PlayStation 3 dispose d’une puissance de 230,4 GigaFlops, ce qui correspond à 37,16 fois plus de puissance qu’une PlayStation 2. Sa principale rivale, la XBox 360 est légèrement plus puissante avec 240 GigaFlops.

  • PlayStation 2 : 6.2 GigaFlops
  • PlayStation 3 : 230,4 GigaFlops

Puissance de calcul par rapport à une PS2 :

 

x 37,16 

Temps écoulé entre la sortie de la PS3 et la PS2 :

7 ans & 4 mois

Ventes :

86,89 millions d’unités vendues 

La PlayStation 4

Nos consoles actuelles font partie de la 8ème génération. La PlayStation 4 est sortie le 29 novembre 2014 en Europe. La PS4 est toujours en vente et les derniers chiffres datant du 27 octobre 2017 annoncent 67,5 millions d’unités vendues dans le monde. La PS4 a une puissance de calcul de 1,84 TéraFlops et a comme concurrentes le XBox One de Microsoft et la Wii U de Nintendo. Tout comme la PS3, la PS4 embarque un lecteur Bluray.

La PS4 embarque un processeur de la génération Jaguar d’AMD doté de 8 cœurs cadencés à 1,6 GHz avec jeu d’instructions x86-64 + un circuit graphique AMD Radeon de la génération HD 7000, à 800 MHz, doté de 18 cœurs graphiques cadencés à 800 MHz, chaque cœur embarque 64 unités de calcul pour un total de 1 152 unités de calcul développant une puissance de calcul de 1,84 TFlops.

D’un point de vue matériel, la PlayStation 4 et la Xbox One partagent le même CPU/GPU, ainsi que la même quantité de mémoire, mais dans les faits et selon plusieurs comparatifs techniques, la PS4 offre des performances mémoires et GPU accrues sur sa concurrente directe … La XBox One dispose d’une puissance de 1,4 TéraFlops.

  • PlayStation 3 : 230,4 GigaFlops
  • PlayStation 4 : 1,843 TeraFlops

Puissance de calcul par rapport à une PS3 :

 

x 8 

Temps écoulé entre les sorties de la PS4 et de la PS3 :

6 ans & 8 mois

Ventes pour le moment (La console n’est pas arrêtée) :

Environ 67,5 millions d’unités vendues 

En novembre 2016, Sony lance une version plus puissante de la PS4, nommée officiellement PS4 Pro, permettant la compatibilité de certains jeux avec le format Ultra HD38 (4K), ainsi qu’une exécution plus fluide de certains jeux par rapport aux PS4 classiques. Sur l’aspect, il s’agit d’un « triple parallélépipède » dont les trois parallélépipèdes font quasiment la même taille. La barre lumineuse a été déplacée en façade dans l’encoche inférieure, qui abrite aussi les deux ports USB 3.1 ainsi qu’une barre sur laquelle se trouvent les boutons « Power » et « Eject ». L’encoche supérieure abrite quant à elle le lecteur optique, toujours de type « mange-disque ». Sur l’aspect connectique, elle conserve les connectiques de la PS4 Fat tout en ayant une prise USB rajoutée à l’arrière.

La PS4 Pro a une puissance de calcul de 4,2 TéraFlops, soit 2,33x plus qu’une PS4 standard, 18 PS3, 692 PS2 et 39 038 PS1 !!! Elle est, comme sa sœur, équipé du même lecteur de Bluray. C’est la première fois dans l’histoire des Consoles que l’on a une mise à jour de ce type dans la même famille, la PS4 n’est pas une console nextGen et fait bien partie de la famille des PS4. Le processeur reste le même mais il est cadencé à 2,1 GHz (au lieu de 1,6GHz sur PS4).

La PS4 Pro est “bridée” par sa sœur, la PS4, en réalité virtuelle. Sony a annoncé qu’il n’y aura pas d’exclusivités sur PS4 Pro. Parlaient-ils des jeux classiques ou de l’ensemble des titres y compris ceux en VR ? La question est importante car sa concurrente la Xbox One X dispose de 6 Téraflops de puissance, une PS4 + PS4 Pro = Une XBox One X ! De plus, la One X ne sera pas du tout bridée du fait qu’il n’y aura pas de VR sur XBox One.

  • PlayStation 4 : 1,843 TeraFlops
  • PS4 PRO : 4,2 TeraFlops

Puissance de calcul par rapport à une PS4 :

 

x 2,33 

Temps écoulé entre les sorties de la PS4 et de la PS4 PRO :

2 ans

Ventes pour le moment (La console n’est pas arrêtée) – Famille PS4 :

Depuis Novembre 2016, une PS4 vendue sur 5 est une PRO.

La loi de Moore

Gordon E. Moore est l’un des co-fondateur avec Robert Noyce et Andrew Grove de la société Intel en 1968. Il est connu pour avoir publié une loi empirique, La loi de Moore le 19 avril 1965 dans le magazine Electronics.

  1. Constatant que la « complexité des semi-conducteurs proposés en entrée de gamme » doublait tous les ans à coût constant depuis 1959, date de leur invention, il postulait la poursuite de cette croissance (en 1965, le circuit le plus performant comportait 64 transistors). Cette augmentation exponentielle fut rapidement nommée « loi de Moore » ou, compte tenu de l’ajustement ultérieur, « première loi de Moore ».
  2. En 1975, Moore réévalua sa prédiction en exposant que le nombre de transistors des microprocesseurs sur une puce de silicium double tous les deux ans. Cette prédiction s’est révélée exacte. Entre 1971 et 2001, la densité des transistors a doublé chaque 1,96 année. En conséquence, les machines électroniques sont devenues de moins en moins coûteuses et de plus en plus puissantes.

En théorie, Gordon Moore avait vu juste. Mais à partir de 2004, la fréquence des processeurs s’est mise à stagner, non pas à cause du ralentissement de la miniaturisation des transistors mais pour des raisons de refroidissement. Il faut en effet réussir à dissiper la chaleur pour réussir à monter la fréquence. La loi de Moore est donc toujours d’actualité. Il est possible de nos jours de monter la fréquence d’un processeur au dessus de 5 Ghz. Le record du monde est détenu par IBM avec une fréquence de 500 GHz. Pour cela, il a fallu refroidir le processeur à -269°C à l’Hélium liquide !

C’est pour cette raison que depuis plusieurs années maintenant, on augmente le nombre de cœurs pour augmenter la puissance des processeurs sans augmenter la fréquence de ces derniers.

PlayStation 5 : La suite logique …

En retraçant l’histoire de la famille PlayStation, nous pouvons maintenant nous projeter et faire notre propre estimation de ce que pourrait être la future PlayStation 5.

Pour commencer, nous savons déjà que la PS5 sera encore une console telle que nous les connaissons. C’est à dire, une console physique avec un système puissant permettant de faire tourner des jeux encore plus gourmands ! Les débits mondiaux internet ne sont pas encore suffisamment élevés pour autoriser un boîtier de jeu en streaming 4K ou 8K … La PS5 sera peut-être par contre la dernière des PlayStation physiques. Il serait intéressant de rompre avec le monolithe noir (PS2, PS3, PS4 & PS4 Pro) pour finir sur une robe blanche ou grise claire qui bouclerait cette collection avec un rappel du coloris de la toute première PlayStation ?

La PS1 et PS2 étaient équipées d’un lecteur de CD-Rom, de plus elles étaient rétro-compatibles. Puis la PS3 et la Famille PS4 proposaient un lecteur BluRay. Il serait bienvenue que la PS5 offre une rétro-compatibilité avec la PS4 et qu’elle soit équipée d’un lecteur BluRay 4K !

Cette 9ème génération de console de salon devra être puissante pour arriver à tenir quelques années quand même. Ne rêvons pas, nous n’aurons pas le gain de puissance x56,36 qu’il y avait eu entre la PS2 et la PS1. Avec les années, on s’aperçoit que ce chiffre est en constante diminution. Une PS5 6 à 8 fois plus puissante par rapport à une PS4 nous semble quelque chose de très probable. Ce qui nous ferait une puissance pour la PS5 comprise entre 11,06 et 14,74 TéraFlops (1,843 TéraFlops x6 ou x8). Moins de 10 TéraFlops serait décevant vu que la Xbox One X de la génération précédente a déjà 6 TFlops !

La Playstation 1 à 397,00€, la PS2 à 449,00€, la PS3 à 599,00€ et enfin la PS4 à 399,00€, le prix d’une PlayStation 5 ne devrait pas dépasser les 500,00€ (399,00€ ou 449,00€ étant un bon prix de lancement).

Il nous reste à rechercher une date de lancement … Il semble que Sony aime faire ses lancements en fin d’année pour bénéficier des ventes de Noël. La PS1 est sortie fin septembre 1995, la PS2 en Novembre 2000, la PS3 en Mars 2007 et la PS4 fin novembre 2014. La PS4 Pro est elle aussi sortie en Novembre 2016 ! 5 ans & 2 mois se sont écoulés entre les sorties de la PS1 et de la PS2, 7 ans et 4 mois entre la PS2 et la PS3 et 6 ans et 8 mois entre la PS3 et la PS4. La moyenne nous dirait donc une sortie environ tous les 6,33 ans.

PlayStation VR 2 - PSVR2
PlayStation VR 2 - PSVR2
PlayStation VR 2 - PSVR2
PlayStation VR 2 - PSVR2

Mais la génération PS4 est la première à proposer une version milieu de cycle avec la PS4 PRO. Il est possible d’imaginer que le cycle sera plus long cette fois. Sauf que la XBox One X pourrait bien précipiter les choses car, du coup, la PS4 PRO n’est pas vraiment dans une position confortable … surtout en VR ! C’est donc le marché qui décidera de l’arrivé de la PS5. Dans le cas ou la One X prenne l’avantage en VR, une des alternatives serait alors de précipiter la sortie de la PlayStation 5. Dans ce cas, elle pourrait donc être commercialisée en Novembre 2019, soit 5 ans après la PS4 ? Mais cette sortie anticipée ferait ressortir que Sony est en difficulté. Le prix des composants seraient plus élevés et le fossé technologique ne serait pas suffisamment creusé entre la 8ème et la 9ème génération de console.

Si la VR explose, la PS4 PRO pourra encore lutter une année de plus si Sony autorise les exclusivités VR sur PS4 Pro. Il pourront également casser le prix de la Pro. Dans ce cas, la PS4 Pro est capable d’envoyer une image de qualité supérieure à du 1080P. Il n’est donc pas impossible de voir arriver un nouveau modèle de PSVR PRO dans les deux années à venir. Les clients PlayStation n’achèteront pas pour la plupart une PS5 et un casque VR en même temps, donc autant espacer ces deux produits complémentaires pour éviter qu’ils ne se concurrencent. On pourrait donc imaginer la sortie d’un PSVR PRO avec une résolution bien supérieure au full HD en Octobre 2019. Ce nouveau casque abandonnerait les “boules lumineuses” et son système de tracking optique pour un système infrarouge. Il serait compatible avec la PS4 Pro et la future PS5. Un casque VR n’est finalement qu’un écran et un système de tracking. Rien n’empêche de proposer un casque avec une résolution 4K sur PS4 Pro. Cette résolution sera pleinement exploitée plus tard sur la console suivante. Un “PSVR PRO” offrirait à Sony l’opportunité de libérer sa PS4 Pro du fardeau PS4 en VR. Des jeux VR exclusifs PSVR PRO pourraient alors arriver. Niveau Marketing, la PS4 PRO n’a pas d’exclusivités c’est le nouveau PSVR PRO qui en a… mais vu que le PSVR PRO n’est pas compatible PS4 ! La PlayStation 5 pourrait alors prendre son temps et arriver en Novembre 2020 (Soit 6 ans après la PS4) voir même 6 mois plus tard !

Il pourrait encore s’écouler au moins 3 ans avant de voir arriver cette fameuse PS5. La PS4 Pro n’a qu’un an et il lui reste encore de belles années devant elle avant d’être remplacée ! N’oublions pas non plus qu’il est possible d’augmenter la fréquence de la Pro dans une version 1.2 …

La puissance ne fait pas tout, les Nintendo Wii et Wii U sont là pour nous le rappeler. Souvenez-vous, la PS2 était moins puissante que la XBox, la PS3 légèrement moins puissante que la XBox 360… alors pas de quoi être inquieté avec la XBox One X car dans le monde des consoles, l’histoire est là pour nous rappeler que ce qui paye, ça sera toujours le catalogue de jeux !