VR4player.fr

PlayStation 5, PSVR2 et USB-C : Une PS5 techniquement VR READY !

Partagez nos articles !

Nous attendons tous qu’il soit un jour officialisé que la PlayStation 5 sera bien ouverte et parfaitement compatible avec la Réalité Virtuelle Next Gen. Pour le moment cependant, rien n’a été annoncé par Sony à ce sujet, mis à part la rétro-compatibilité de la PS5 avec les jeux PS4, le PSVR et ses accessoires. Ce silence est pesant et les derniers détails publiés comme l’officialisation que la PS5 Camera ne sera pas compatible avec le PSVR n’arrangent rien !

Pour que cette PS5 soit une console “VR Ready”, nous avons besoin de deux choses : La première est que Sony décide de se lancer une nouvelle fois dans l’aventure VR avec un nouveau casque PSVR2. Sur ce point, on ne peut pour le moment rien dire ni rien faire si ce n’est qu’espérer… La seconde est de savoir si techniquement, la PS5 est capable via ses entrées/sorties d’envoyer du lourd dans un nouveau casque de Réalité Virtuelle. Et heureusement pour ce second point, nous pouvons déjà en savoir plus !

La nomenclature USB est plutôt compliquée à suivre. En effet, le groupe industriel USB-IF, qui standardise tout ce qui touche à l’USB, avait d’abord annoncé l’USB 3.0 qui proposait un débit de 5Gb/s. L’arrivée de la norme USB 3.1 devait normalement introduire l’USB “SuperSpeed” à 10 Gb/s mais pour marquer la notion de rétro-compatibilité entre les versions, le choix a été fait de supprimer l’USB 3.0 qui est devenu USB 3.1 GEN 1 (5Gb/s) et l’USB 3.1 GEN 2 (10Gb/s).

La nouvelle norme USB 3.2 est une évolution relativement mineure puisqu’elle ne fait “que” doubler les débits en utilisant les deux paires de données déjà présentes dans les câbles USB Type-C. On se retrouve donc aujourd’hui avec la nomenclature suivante : USB 3.2 GEN 1 (5Gb/s), USB 3.2 GEN 2 (10Gb/s) et enfin USB 3.2 GEN 2X2  (qui double les débits à 20Gb/s). En règle général, il ne faut donc pas s’attarder sur une annonce marketing vous faisant miroiter de l’USB 3.2 car l’USB 3.0 = USB 3.1 GEN 1 = USB 3.2 GEN 1 (5Gb/s) et de la même manière l’USB 3.1 GEN 2 = USB 3.2 GEN 2 (10Gb/s).

Sur ce point donc, la PlayStation 5 est équipée de 3 ports USB 3.2 GEN 2 (2x Type A et 1x Type C) proposant un débit de 10 Gb/s. De son côté, la Xbox Series X dispose de trois ports USB 3.2 GEN 1 à 5Gb/s (ou USB 3.1, comme vous voulez !). Nous voilà donc avec 10 Gb/s pour envoyer de bien belles images dans notre futur casque PSVR2 sur PS5… Cela est-il suffisant ? Le débit est-il la seule chose à surveiller ?

Une console pensée pour la VR devrait donc avoir un port en façade pour brancher un casque de Réalité Virtuelle digne de ce nom ! Et ça tombe bien puisque, justement, SONY propose en plein milieu de sa console en façade un port USB-C ou USB 3.2 GEN 2 de type C de 10Gb/s. La norme USB-C peut intégrer aujourd’hui la technologie DisplayPort qui va permettre d’envoyer des données (des images) sur un écran. Mais un port USB-C n’est pas systématiquement compatible avec la norme DisplayPort. Cette norme permet de diffuser des vidéos (ou des jeux) avec un bien meilleur framerate mais son intégration coute plus cher et vu la technologie déjà embarquée dans la PlayStation 5, on peut douter de retrouver cette option dans la nouvelle console de Sony. Il faut toutefois préciser que pour le moment, rien ne nous permet d’affirmer le contraire non plus !

Sur PC, un port USB-C compatible DisplayPort dispose du logo SuperSpeed USB avec à ses côtés le logo DisplayPort. Hors le logo présent en façade de la PS5 ne respecte pas la nomenclature vu qu’il devrait théoriquement afficher un petit “10” dans son coin précisant que c’est un USB-C d’un débit Super Speed de 10Gb/s. Nous pouvons cependant constater sur la base de donnée de Martin Mares et Albert Pool (Une base réservée aux fans d’électronique) une ligne plutôt interessante qui stipule : 13ed Ariel USB 3.1 Type C: Gen2 x 1port + DP Alt Mode”, Ariel étant le nom de code de la PlayStation 5. D’après cette publication, le port USB-C de la PS5 disposerait bien des 4 ports TX DisplayPort actifs.

Plus concrètement, le débit de 10Gb/s de ce port USB-C pourrait donc envoyer de la 8K à 60Fps si il était équipé de la technologie DisplayPort. Sans le DisplayPort, et c’est déjà pas mal, cet USB-C peut envoyer de la 4K native à 60FPS ! Mais cela sera t-il suffisant ?

Une image en 4K dispose d’une définition de 3 840 × 2 160 pixels. Soit 2K par œil pour un éventuel casque PSVR2. Il faut aussi préciser que cette image sera compressée pour autoriser des débits bien supérieurs à 60 FPS. Le PSVR de 2016 étant déjà à 120FPS.

L’Oculus Quest 2 qui vient tout juste de sortir peut être relié à un PC pour afficher des jeux “Haut de gamme” calculés par la carte graphique puissante de cet ordinateur. Cette connexion se fait via un câble Oculus Link qui n’est qu’un câble USB-C 3.2 GEN 1, donc avec un débit de 5Gb/s et qui ne dispose pas de la technologie DisplayPort ! Je ne pense pas avoir entendu se plaindre des joueurs sur Half Life Alyx d’un mauvais rendu dans un Quest via l’oculus Link. Dans ces conditions, il n’y a pas grand chose à craindre pour la compatibilité technique VR de la PlayStation 5 qui propose en façade un port avec un débit 2x supérieur ! Enfin, si cette prise n’avait été prévue que pour charger des manettes DualSense, il n’y aurait pas d’USB-C en façade sur la PS5 !

Nous n’avons donc aucune inquiétude à avoir du côté du HardWare de la PS5… Il ne reste plus qu’à croiser les doigts pour que Sony veuille bien, un jour, en dire plus sur un éventuel PSVR2 !

Partagez nos articles !