[TEST] Sacralith The Archer’s Tale sur PlayStation VR

[TEST] Sacralith The Archer’s Tale sur PlayStation VR

6 janvier 2020 0 Par Cyril Thevenot

Partagez nos articles !

Sacralith The Archer's Tale VR PSVR PlayStation VR VR4Player

Avec la sortie prochaine de Shadow Legend autre jeu à l’ambiance médiévale nous nous sommes lancés dans le test de Sacralith The Archer’s Tale afin de nous mettre dans le tempo mais aussi de revenir sur ce jeu surprise que les fêtes de fin d’année ne nous ont pas permis d’essayer avant. Car oui, si le jeu du studio Odd Meter est disponible depuis le 17 mai 2018 sur les casques PC VR ce n’est seulement que depuis le 17 décembre 2019 qu’il est sur le PlayStation store pour le PSVR au tarif de 19,99€. Aller braves gens en avant…

QuickTest

Une intro sympathique sous fond d’ambiance troubadour vous compte un peu à la manière des panneaux déroulants des films Star Wars, la raison de votre rôle et le cœur de l’histoire. Les personnages qui jouent sont bien représentés, le rythme est joyeux chaleureux, il nous plonge directement dans l’ambiance, pas d’erreur. On peu même participer physiquement et modestement à cette joyeuse embardée.

Graphiquement Sacralith tient la route malgré son âge. Les séquences vidéo sont propres et en partie, même si nous sommes la plupart du temps dans des zones sombres ça reste propre également, pas d’aliasing rien qui ne fasse cligner des yeux.

Gameplay : Sacralith se joue uniquement avec les PS move et heureusement car avec la DualShock il n’y aurait aucun intérêt. Pour attraper sa flèche il faut placer sa main derrière sa tête où se situ son carquois. Rien de compliquer, on place la flèche sur l’arc et on bande en ramenant la main droite (si vous êtes droitier) vers son visage pour bander l’arc et peaufiner sa visée. Simple et efficace. Les PS move suivent le rythme mais il y aura parfois quelques couacs surtout lorsque l’on est dans le speed et que l’on ne fait pas l’effort de bien décomposer les gestes. Là on fait de la merde. La téléportation est au menu et pour ce jeu c’est pas plus mal car des déplacements libres ont ici aucun sens et nuiraient à l’expérience (c’est pas souvent que l’on dit ça). De la rotation angulaire est disponible pour compenser les moments où le roomscale minimaliste du PSVR fait défaut et perturbe nos lancés. Passé ce problème le gameplay de Sacralith est efficace. Pour ne pas être répétitif les développeurs ont inclus de la difficulté spécifique pour chacun des ennemis, des bonus vous donnant du répits mais aussi héroïque fantaisie oblige une notion de magie avec un système de sorts qui seront activés sous formes de flèches magiques. Tout cela est temporaire. Sacralith est une sorte de croisement entre un wave shooter et un rail shooter, on fait face à des hordes d’ennemis tout en avançant sous la houlette de nos deux compères (IA) sur lesquels nous devrons veiller en les protégeant un maximum de nos traits précis. Le titre compte 7 missions, toutes ont le même but et pourtant elles ne lassent pas, une fois que l’on a gouté au titre on veut aller jusqu’au bout. Il faudra plus de deux heures en mode facile, tout dépendra de votre efficacité c’est donc très subjectif. Le mode difficile rajoutera du temps de jeu et permettra de débloquer tous les sorts. Ceux-ci ne sont pas à prendre à la légère car en fonction des ennemis, de vos alliés il faudra bien choisir sous peine de recommencer.

Son : Le titre est en anglais mais il est sous titré en français donc pas de problème. De toute façon même si ça n’avait pas été le cas ça n’aurait pas été d’une grande nuisance, le scénario étant sommaire. Les musiques sont sympas et peuvent surprendre par moment, elles rythment le jeu.

Sacralith The Archer's Tale VR PSVR PlayStation VR VR4Player
Sacralith The Archer's Tale VR PSVR PlayStation VR VR4Player

Sacralith The Archer’s Tale :

Sacralith The Archer’s Tale est une bonne surprise, le titre est arrivé fin 2019, il se joue uniquement aux PS move. Sans être original il est efficace et n’est en rien ennuyeux, une belle prouesse pour ce genre de titres. Bien réalisé tant au niveau des graphismes que du gameplay, Sacralith The Archer’s Tale peut faire partie de votre ludothèque. Je regrette tout de même la fin qui laisse un gout d’amertume.

 

L'avis de VR4Player
Test réalisé sur PS4 PRO
Scénario5
Gameplay6.5
Graphismes7
Bande Son5
Immersion7
Rejouabilité6.6
Ratio Prix/Durée6.5
Note des lecteurs0 Note0
Les plus
Prenant
Bien réalisé
Gameplay efficace
Les moins
Une fin pas à la hauteur du titre
Met à rude épreuve le roomscale limité du PSVR
7

Partagez nos articles !