PSVR & Quest 2, le risque pour la VR, ses failles & une Console Facebook

PSVR & Quest 2, le risque pour la VR, ses failles & une Console Facebook

23 octobre 2020 9 Par Laurent Ganne

Partagez nos articles !

Pendant que le PlayStation VR (PSVR) arrive doucement en fin de carrière, de nouveaux casques sont proposés et viennent faire évoluer le marché de la VR. L’Oculus Quest 2 a le vent en poupe. Facebook propose ici un tout nouveau casque de Réalité Virtuelle à un prix plutôt intéressant dans sa version de base (349,00€). Oui, VR4Player est un site spécialisé sur le PlayStation VR et Non, nous n’allons pas dire de mal du Quest 2 dans cet article, mais plutôt évoquer ses points forts mais aussi quelques inquiétudes à son sujet…

Il y a quelques années de cela, en 2016, certains d’entres nous ont eu la chance de découvrir le PlayStation VR, un véritable “Game Changer” pour tous ceux qui se sont, petit à petit, lassés des jeux “plats”, des jeux classiques. Oui, la VR nous fait rêver, même voyager. Mais aujourd’hui, certains joueurs en ont marre des PS Move datant de 2010, du manque d’innovation et surtout d’évolution du PSVR, laissé presque à l’abandon par Sony… Nous comprenons donc que l’arrivée du dernier casque de Réalité Virtuelle de Facebook en intéresse plus d’un !

Oculus Quest 2 Facebook VR4player

L’Oculus Quest 2, un casque (presque) au top !

Nous ne nous amuserons pas à comparer ici le PlayStation VR de 2016 avec un casque dernier cri à peine sorti. L’Oculus Quest 2 fait saliver car pour seulement 349 €, il propose aujourd’hui 2 vrais controllers VR (Oculus Touch 2), que tous les joueurs PSVR lui envient. De plus, ce casque autonome n’a pas besoin de caméra pour le tracking ! Un rêve devenu réalité, celui du casque autonome sans fil ! Avec le Quest 2, vous définissez votre propre Roomscale adapté à votre intérieur, vous serez alors avertis dès que vous sortirez de cette zone, pratique pour ne pas taper dans la table basse du salon ou pire, tomber du balcon au 7ème étage. Il offre une définition de 1832 x 1920 pixels par œil grâce à un écran LCD et sa dalle Pentile.

Nous vous avions déjà expliqué en détail les différences entre une dalle Pentile et une dalle RGB dans notre dossier vidéo sur le casque VR idéal. À définition équivalente, la dalle pentile a, en réalité, 30% de sous pixels en moins par rapport à une dalle RGB (PSVR). De plus le rétro éclairage des pixels sur un écran LCD fait que les couleurs sont bien moins vives et les noirs moins profonds qu’un écran Oled. Les possesseurs du Quest 1 vont peut être regretter l’écran Oled qui équipait ce premier modèle. Mais on vous rassure, sur une si haute définition, la netteté de l’image est clairement bien supérieure à celle de l’écran du PSVR ! 

On doit sa caractéristique de casque autonome à son système embarqué, intégrant 6Go de Ram et surtout, son nouveau processeur mobile de chez Qualcomm, le Snapdragon XR2. Hors ce processeur de téléphone, bien qu’à la pointe de la technologie, offrira une puissance de calcul inférieure à celle des première Xbox One (1,3TF), Le Quest 2, avec ses 1,25 TeraFlops, propose une puissance bien en dessous des 1,8TF de la PS4… La VR demandant bien plus de ressources qu’un jeu classique, avec deux images calculées à 360°, voilà pourquoi les jeux du Quest 2 n’arriveront pas à la cheville d’un jeu VR PC et pourront être comparé graphiquement à des jeux de PS3… Facebook a pensé à tout en offrant aux joueurs Quest 2 la possibilité de le brancher sur un puissant PC VR Ready pour profiter des vrais jeux VR, ceux comme Half Life Alyx par exemple.

Oculus Quest 2 Facebook VR4player Oculus Touch 2
Oculus Quest 2 Facebook VR4player

L’Oculus Quest 2 sera autonome durant environ 2 heures après lesquelles il faudra continuer l’aventure sur secteur, le temps de recharger les batteries.

Enfin, les habitués du PlayStation VR pourront être relativement déçus par l’élastique de maintien du Quest 2 dans sa version de base. Encore une fois Facebook a pensé à tout et propose, en option, la sangle Elite qui reprend le même fonctionnement que celle du PSVR, montant le prix de son casque à 398€. Si 64 Go ne vous suffisent pas pour stocker plus de jeux, il vous faudra opter pour l’option à 256 Go et un tarif final de 498€ avec la sangle Elite. Enfin, si les deux heures d’autonomie vous semblent un peu limites, une dernière option à 139€ intégrant la sangle Élite avec une batterie additionnelle et un étui de transport portera son tarif final à 588€.

Le Quest 2 est donc un excellent casque de Réalité Virtuelle. Sa qualité d’image surpasse même celui d’un Rift S. Il peut être autonome et proposer des jeux pas trop gourmands (Souvent bien allégés par rapport à leur version PC) mais aussi devenir un vrai casque Haut de gamme en le branchant directement à un PC via un câble USB-C (Hors de prix chez Oculus mais facile à trouver sur la toile à des prix bien plus raisonnables ! ) Mais alors, où sont ses failles ?

Oculus Quest 2 Facebook VR4player

Oculus Quest 2 : Un risque pour la Réalité Virtuelle

Les failles et les défauts de L’Oculus Quest 2 ne viennent pas vraiment du casque en lui même en réalité ! Il est parti pour tout rafler et Facebook met le paquet sur son seul et unique casque VR toujours commercialisé. On vous rappelle que l’Oculus Go n’est plus en production et que le Rift S va être également arrêté !

Le risque se trouve en fait sur une incitation des développeurs à ne produire que des jeux allégés de type PS3/PS4 pour alimenter uniquement le Quest 2. Les version puissantes sur PC peuvent devenir secondaire, voir même ne jamais sortir ! L’absence d’une VR haut de gamme (Le Rift S) pourrait bien entrainer un afflux massif des développeurs vers la simplicité. Fragilisant le marché de la VR en la poussant vers la stagnation, vers une voie de décélération voir même dans une voie sans issue. Si le Quest 2 devient le nouveau standard, alors les autres casques comme le HTC Vive, le HP Reverb G2 ou le Valve Index seront impactés. Tous les constructeurs risquent de se glisser dans la brèche et on ne parlera bientôt plus que de VR autonome…

Un jeu comme Half Life Alyx pèse 67 Go et ne tournera pas sur Quest 2. Il ne tiendra pas sur la mémoire interne et la puce XR2 n’aura, de toutes façons, pas la puissance pour le faire fonctionner. On vous rappelle que les versions des jeux sur Quest 2 ne sont pas du tout les mêmes que celles sur PC ! 

Oculus Quest 2 Facebook VR4player

Certains sont peut être déjà en train de sauter au plafond en lisant cet article. Mais ce risque est pourtant bien réel et on commence déjà à en entrevoir quelques effets indésirables. La loi du marché est la loi de la rentabilité ! Le prochain jeu du studio ILMxLABStar Wars: Tales from the Galaxy’s Edge” ne propose à ce jour qu’un seul trailer sur Oculus Quest 2. Les réactions venant des joueurs qui ne connaissent pas la VR sont vives. Voici le type de commentaires que l’on peut lire :

C’est quoi ces graphismes dégueulasse encore, les mecs ont toujours pas compris qu’en VR vu qu’on est collé aux textures, on doit arrêter avec des graphismes de PS2 ? Je met pas un rond là dedans.

La Réalité Virtuelle n’est pour le moment qu’une niche. Le plus gros du grand public reste à séduire et pour cela, il faut envoyer du lourd ! ILMxLAB aurait du clairement proposer un trailer sur la version PC de son jeu Quest 2 via un câble USB-C et tournant avec une Nvidia GeForce 3090 en parallèle, juste histoire que la presse utilise le joli trailer et ne fasse pas passer la VR pour des jeux de téléphones portables aux yeux des joueurs qui ne connaissent rien à la VR !

L’Oculus Quest 2 a deux facettes, un usage autonome pour regarder des vidéos 360°, pour surfer sur le net, utiliser Horizon, le nouveau réseau social de Facebook, utiliser des applications AR ou jouer à des petits jeux en VR. Sa seconde facette, celle qui fait la différence, c’est qu’il permet de joueur à de vrais gros bons jeux qui décrochent la mâchoire sur PC ! Le grand public (celui qui n’a pas encore découvert la VR) attend du Half Life Alyx et du sans fil, pas des jeux bien inférieurs à ce qu’il peut trouver sur PS4 ! (On parle ici d’une comparaison sur Youtube entre un The Last Of Us 2 sur PS4 et un jeu VR sur Quest 2). Si cette dernière facette est délaissée, ça sera alors tout le bateau qui risque de prendre l’eau !  Il y a donc un risque, on espère qu’il sera évité !

Dois-je acheter un Oculus Quest 2 ?

La réponse à cette question ne se limite pas à un Oui ou un Non mais sera clairement adaptée à différents types de joueurs et à leurs attentes. Nous allons détailler 3 cas. En réalité, il y en a bien plus mais ces 3 joueurs types illustrent bien le marché.

Le joueur QUEST 2 Autonome uniquement

Ce joueur souhaite juste découvrir la VR, il souhaite profiter de l’extraordinaire avantage de jouer sans fil sur des jeux VR sportifs, ou des titres peu exigeants en ressources. Il n’apporte pas une très grande importance aux graphismes, il est nomade et souhaite accéder à la VR à faible coût. Pour ce joueur, l’Oculus Quest 2 est bien sur le casque idéal. A noter qu’il pourra quand même profiter de gros jeux si il a déjà un PC VR Ready ou plus tard, si il décide d’investir…

Le joueur qui a un bon budget

Encore une fois, si ce joueur a environ 2300 euros de côté, l’Oculus Quest 2 est une proposition très interessante. Il pourra ainsi se prendre un Quest 2 avec toutes ses options et un gros PC Gamer de dernière génération afin de profiter de toutes les grosses sorties sur PC sur des jeux bien plus gourmands ! Là aussi, le Quest 2 est à conseiller. Une version autonome pour regarder des vidéos ou joueur à des jeux moins gourmands et une version sur PC pour accéder aux meilleurs titres à la maison sur PC.

PlayStation VR 2 PSVR 2 vs Quest 2 Oculus VR4player

Le joueur Console avec un budget réduit

Un joueur console n’a, par définition, pas forcément les moyens de se payer un gros PC Gamer… Ça n’est pas toujours le cas, car certains ont déjà un Mac à la maison, d’autre préfèrent le format Console de Salon au PC plus compliqué… Bref, si vous avez environ 1000 euros de budget, soit plus de deux fois moins que notre précédent exemple, le Quest 2 peut sembler alléchant. Vous connaissez déjà la VR via le PlayStation VR et votre patience a des limites. Les joueurs PSVR qui vont se jeter sur l’Oculus Quest 2 dans sa version autonome (Ils n’ont pas de PC) en pensant y trouver une réelle évolution, risquent d’être un peu déçu en réalité. Oui les jeux seront plus nets, mais pas plus beaux ! Ils vont retrouver de nombreux jeux qu’ils connaissent déjà sur PSVR et se retrouveront vite devant le dilemme de se payer un gros PC pour aller plus loin. Dans ce cas précis, la patience est de coutume. Nous leur conseillons d’attendre d’en savoir un peu plus sur la PS5 car en début de Gen, sa puissance est loin d’être ridicule face aux meilleurs PC du moment, le tout pour un prix imbattable dans le monde PC : 499,99€ !

Si Sony lance un PSVR2 l’an prochain, le joueur aura une VR de qualité permettant de faire tourner des jeux biens plus beaux que sur Quest 2 autonome, pour un prix global d’environ 1000 euros (En admettant que le PSVR2 ne dépasse pas le tarif de la PS5, ce qui est très peu probable, nous sommes sur console !). Il n’est pas impossible non plus que ce PSVR 2 permette de jouer à vos jeux PSVR (que vous avez déjà) en version autonome et de profiter de la PS5 via Wifi 6 ou grâce à un réseau 60Ghz AY…  Patience !

Pour illustrer les différents cas de figure, nous vous avons préparé un tableau qui pourra peut-être vous aider dans votre choix. (Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Les faiblesses du Quest 2

Vous avez peut-être remarqué, dans notre tableau ci-dessus, l’ajout d’une offre plutôt étrange : Celle d’une console de jeux Oculus de salon. Comme nous vous l’expliquons depuis le début de cet article, le Quest 2 est un super casque. Sa principale faiblesse réside dans l’absence d’une offre moyen de gamme PC pour profiter pleinement des gros jeux proposés.

Et oui, si vous vous êtes payés un MAC à 1700 euros, vous n’avez peut-être pas envie de vous reprendre un PC Gamer derrière !  Même si les “PRO-PC” vous diront que l’on peut aujourd’hui se monter un PC VR Ready pour moins de 700 euros, ces PC seront déjà largués dès le départ par la PlayStation 5 à 499,99€ ! Se monter un PC pour les 7 prochaines années coûte cher. Voilà peut être pourquoi Facebook devrait (C’est une idée) réfléchir à une console Oculus. Elle permettrait d’offrir un choix sur une gamme de produits variés adaptables à toutes les bourses ! Ceux qui ne veulent pas dépenser trop resteraient sur le Quest 2 en autonome à moindre frais. Les autres pourraient choisir entre un milieu de gamme Console et enfin un haut de gamme sur PC !

A l’air du Cloud Gaming, cette idée d’un nouveau Hardware peut sembler un peu étrange mais la VR est tellement gourmande qu’elle justifie à elle seule la sortie d’un Hardware. Cerise sur le gâteau, Facebook n’aurait pas besoin d’acheter des tas de studios, il lui suffirait d’ouvrir sa console Oculus à l’Oculus Store, à Stadia, à Luna, à Xcloud, au Gamepass ou à l’Epic Store pour que les joueurs profitent de tous les jeux plats sur différents catalogues ! Pas besoin non plus de commercialiser des manettes pour les jeux 2D, les différentes offres de Cloud en proposent toutes déjà ! Les Oculus Touch peuvent très bien être utilisées sur un jeu plat !

Je pense que si cette machine existait aujourd’hui,  bon nombre de joueurs PSVR ou PS4 se poseraient des questions en ce moment même ! Nous serions alors sur une offre à 1000 euros, intégrant un Oculus Quest 2 et une console (ou PC de salon) avec des caractéristiques proches de la PS5 ou de la Series X. Bien entendu, ce produit n’existe pas. Il sort tout droit de notre imagination mais cette idée nous plairait assez et permettrait, dans le pire des cas, de créer une véritable concurrence sur le marché de la VR, ce qui sera TOUJOURS BON, pour nous, les joueurs ! Si le PSVR avait une réelle concurrence, ça ferait longtemps que les PS Move de 2010 du PSVR auraient été remplacés par exemple ! Enfin, il existerait encore une autre possibilité, celle d’ouvrir une console Next Gen comme la Series X ou la PlayStation 5 à l’Oculus Quest 2 par exemple… mais pour ça, il faut un partenariat solide !

Nous terminons donc cet article sur un Concept Design un peu spécial, celui d’une console de jeu “Oculus From Facebook” que nous avons baptisé “ST” pour “Oculus Station”. Ça fait du bien, des fois, d’imaginer le futur du jeu vidéo avec un trailer un peu léger !  On ne sait jamais, peut-être que ce projet est en cours… 😉  

Partagez nos articles !