PlayStation VR : Les Jeux à la 3ème personne en VR, c’est pas si bête !

PlayStation VR : Les Jeux à la 3ème personne en VR, c’est pas si bête !

27 janvier 2020 8 Par Laurent Ganne

Partagez nos articles !

Astro Bot Test Review sur VR4Player

Le PlayStation VR avec des jeux à la 3ème personne ? WTF ? Qui a dit un jour : “Je suis le tout puissant créateur de la Réalité Virtuelle et je décide aujourd’hui qu’un jeu VR devra être impérativement un jeu à la première personne et se jouera exclusivement avec des contrôleurs VR et pas une vulgaire “manette” ??? … Personne ! Non personne n’a imposé de grammaire à cette technologie naissante qu’est la VR ! On se souvient tous de la sortie de “l’expérience” Theseus du studio italien Forge Reply. Ce jeu était peut être le premier du catalogue a vraiment oser se rapprocher dans son fonctionnement de titres connus comme God of WarShadow of the Colossus, Ico ou The Last Guardian… À l’époque certains avaient décrété qu’un jeu à la troisième personne était un non sens en VR… mais avec le recul que nous avons aujourd’hui, est-ce vraiment une aberration ?

Theseus sur Playstation VR

Si il y a bien une chose qu’un jeu traditionnel est bien incapable de rendre, contrairement à la Réalité Virtuelle, c’est bien l’immersion. Alors oui, bien sur, la VR semblait plus particulièrement adaptée aux FPS, à des jeux de combats (Boxe), à de la simulation automobile, à des jeux de rythme ou à des titres d’horreur. Tous ont un point commun, celui de plonger le joueur au cœur de l’action, à la première personne. Mais il est cependant intéressant  de se poser 10 minutes et de prendre du recul sur tous les jeux qui ont vraiment marqué le catalogue du PlayStation VR.

Certains titres PlayStation VR ont reçu un accueil particulièrement chaleureux. On pense à des titres et expériences comme Allumette, The PlayRoom VR, Bound, Rez Infinite, Wayward Sky, Tethered, The lost Bear, Bloody Zombies, Moss, Astro Bot Robot Rescue, Ghost Giant, The Curious tale of the Stolen Pets et bien d’autres …  Moss et Astro Bot ont même réussi à faire la misère à de nombreux jeu PSVR en vue FPS ! Tous ces jeux sont pour la plupart à la troisième personne ! Comme quoi, au final, n’importe quel jeu PS4 pourrait potentiellement être adaptable en VR !

Développer un GTA V en Réalité Virtuelle à la première personne impose de re-developper l’ensemble des interactions entre les contrôleurs de mouvement et le monde virtuel. Il serait par contre beaucoup plus simple de générer une version du jeu en VR en gardant l’ensemble du Gameplay à la troisième personne, le jeu étant jouable à la manette DualShock 4 ou 5 sur PlayStation 5. Le développement se limite dans ce cas qu’au bon placement des caméras, donc de la vue en VR. Pas besoin pour eux de réinventer l’ensemble des mécaniques entre une objet et un PS Move !

Le bon exemple sur ce sujet est certainement le jeu HellBlade sur PC. Il existe deux versions de HellBlade, une version à l’ancienne et une seconde version en VR. Le jeu plat de Hellblade : Senua’s Sacrifice du studio Ninja Theory pèse 30 Go. La version VR du même jeu ne pèse pas plus lourd que la version plate ! 30 Go ! Cette version propose plusieurs vues à la troisième personne (Géant, Normal et Miniature). Alors oui, certain vont peut-être hurler en disant que la VR peut aller plus loin, mais pour le moment, le constat est plutôt de dire que les différents catalogues sont envahis de petites expériences d’une heure ou deux à des prix souvent violants… Le simple fait d’adapter des jeux plats en VR simplement à la DualShock apporterait aux joueurs de vrais bons gros jeux VR complets et je pense que non seulement beaucoup seraient satisfaits par cette décision mais la compatibilité de grosses licences seraient un booster énorme sur les ventes !

Imaginez ce que le catalogue PlayStation VR aurait pu devenir avec des licences lourdes comme God Of War, Jedi Fallen Order, Spiderman, Uncharted, Horizon Zero Dawn, Detroit ou Ratchet et Clank à la troisième personne dans nos PlayStation VR !

Pourquoi ne l’ont-ils pas fait ? Certainement parce que la puissance de la PS4 ne le permettait pas, les jeux auraient été flous et aliasés… Car de la puissance, il en faut pour afficher un God Of War en VR ! Étrangement, sur PC, HellBlade est une vraie réussite en VR ! Le titre est très très beau ! Nous sommes donc en droit aujourd’hui d’espérer que ce genre de portage sera plus fréquent sur PlayStation 5. Cette fois, il n’y aura plus l’excuse d’un manque de puissance ! Il suffit de penser son jeu dès le départ en VR compatible ! En ce sens, la PS5 pourrait apporter beaucoup aux joueurs VR, même avec un simple PlayStation VR !

En conclusion, il est vrai qu’un bon gros jeu pensé pour la VR avec des interactions immersives qui simulent la réalité sera toujours le plus gros point fort de la Réalité virtuelle. Mais cela a non seulement un gros coût de développement pour les studios et un risque de taille vu le parc de joueurs encore peu étendu. Cependant, un joueur VR préfèrera toujours jouer sur de grosses licences qui l’ont fait rêver et avoir un vrai jeu plutôt que d’enchaîner les sorties de petites expériences vieilles de 4 ans venant du monde de la VR mobile…

XDEV ont su prouver qu’ils avaient pu développer la version VR de WipEout Omega Collection avec une toute petite équipe durant un an. Les studios devraient peut-être penser à mettre une petite équipe de devs sur un projet VR en parallèle du développement d’un gros titre AAA. Une adaptation à la 3ème personne peut être très rentable si elle est bien optimisée ! De notre côté, on attend avec impatience d’en savoir plus sur la VR Next Gen made by Sony sur PS5 et PSVR2 !

Partagez nos articles !