Google Stadia : une offre de Cloud Gaming mais pour qui ?

Google Stadia : une offre de Cloud Gaming mais pour qui ?

28 août 2019 0 Par Laurent Ganne

Partagez nos articles !

VR4player, les dossiers du mois d'aout

Article du 7 Juin 2019

Google Stadia VR4player Débits internet

Google Stadia, les détails de l’offre

La période de l’E3 2019 n’a pas encore officiellement commencé mais Google ont cependant été les premiers à ouvrir le bal avec leur offre de Cloud Gaming Stadia. Le choix de la date de cet évènement vidéo n’est pas anodin, Google attaque directement son grand rival dans le Cloud, Microsoft qui lancera sa conférence Dimanche (Le 9 juin à 22h00).

Niveau prix, Google nous propose 3 offres pour venir rejoindre le monde du Cloud Gaming sur leurs serveurs :

Une édition “Fondateurs Stadia” qui intègrera une manette en édition limitée “Night Blue Stadia Controller”, Chromacast Ultra, qui est une clé HDMI permettant de connecter un téléviseur en un tournemain et proposant ainsi de lire du contenu multimédia en l’envoyant très simplement depuis un smartphone ou une tablette, 3 mois d’abonnement à Stadia Pro, le jeu Destiny 2 et enfin un pseudo exclusif sur le réseau Google Stadia. L’ensemble est proposé au prix de $129. Les pré-commandes sont déjà lancées. Une offre collector donc …

Le véritable abonnement à Stadia est au prix de 9,99€ par mois. Cet abonnement vous donnera accès à un catalogue de jeux (type PlayStation Now). Les dernières sorties seront payantes en plus de votre abonnement. En fonction de votre débit internet, vous pourrez disposer d’une résolution d’image allant jusqu’à la 4k, d’une fréquence d’images à 60 fps et d’un son surround 5.1.

Enfin, Google proposera également une offre Stadia de base (Disponible en 2020). Cette offre sera gratuite et vous permettra d’acheter des jeux sur Google Stadia. Car oui, vous conservez vos jeux sur Stadia même si vous arrêtez votre abonnement.

Le service Stadia est clairement bridé par votre débit internet et Google a annoncé plus de détails concernant son offre et ce que votre connexion pourra réellement vous offrir.

Google Stadia VR4player Débits internet

Ok Google mais il faut quel débit internet ?

Google Stadia présente son offre Cloud Gaming comme une offre non bridée par une console physique car la puissance ne sera jamais mise à défaut vu que tous vos jeux sont calculés sur des serveurs. Vous bénéficiez ainsi toujours des dernières innovations technologiques en matière de graphismes ! Mais le gros point noir du Cloud Gaming c’est que cette offre sera bridée par votre débit internet !

Google Stadia a mis à disposition une infographie qui nous explique le débit nécessaire pour jouer. Entre 5 Mbit/s et 15 Mbit/s, Stadia vous proposera du 720P 60Fps, entre 15 et 25 Mbit/s, vous pourrez avoir du 1080P 60Fps et enfin au dessus de 25 Mbit/s , vous pourrez espérer en théorie de la 4K 60Fps… Il faut toutefois préciser que pour de la 4K constante à 60 FPS, il est conseillé d’avoir un minimum de 35 Mbit/s !

Google Stadia VR4player Débits internet

Cool ! J’ai la fibre ! Google Stadia est à moi !

Ne nous emballons pas ! Chez VR4player, nous sommes dispatchés un peu partout… Sei, Spanks et moi même sommes autour de Lyon en Rhône-Alpes, Cyril est du côté de Bayonne, Sebastian à Paris et enfin Sylion en Allemagne !  Allez Hop ! Tout le monde va tester sa connexion sur le site de Stadia pour vérifier son éligibilité !

Sei est le premier à faire le test, le verdict tombe : 5,371 Mbit/s ! Là nous nous sommes tous empressés de le traiter de “sous-nerd” (ce que nous sommes tous !)… “Sei avec un peu de chance tu vas pouvoir avoir du 240P !” On est confiant car on connait tous notre débit internet ! … … … Je sais que j’ai environ 17 Mbit/s de débit … je test et PAF ! 6,371 Mbit/s !

Il semblerait que les Mbit/s chez Stadia ne soient pas les mêmes que ceux communiqués par les tests de débits en ligne… Après 4 tests de débit, ma connexion tombe bien sur 17 Mbit/s mais sur le test de Stadia, je penne à dépasser les 7 Mbit/s … Je me fais alors traiter de “sous-nerd” ! ^^ Cyril : “MDR, vous allez rater le futur du jeu vidéo !”  … MDR, on enchaîne avec Cyril qui dispose de 19,79 Mbit/s  et qui tombe à 7,532 Mbit/s sur le test d’éligibilité de Stadia ! Seb, t’as quoi toi ? “Bin … 5Mbit/s” … Ok ! Tu es donc une “sous-nerd” qui vit à Paris ! On va vite demander à Sylion si il est dans le même cas que nous en Allemagne ? 8,455 Mbit/s… tu es recalé ! tu es une “sous-nerd” qui mange des bretzels et qui bois de la bière ! Bon, on va sortir l’artillerie lourde avec Spanks qui est fibré. Son débit moyen est de 78,75 Mbit/s  avec des crêtes à 92 Mbit/s… et le résultat de Spanks sur Stadia est de 36,714 Mbit/s !!! Il est juste en dessus d’une configuration optimale de 35 Mbit/s préconisée par Google Stadia ! Spanks nous précise également qu’il n’arrive pas à tenir de la 4K constante sur Netflix avec sa connexion …

L’UFC-Que-Choisir a publié récemment un rapport grâce à son observatoire de l’internet fixe. L’association a pu recueillir 32 millions de données et ainsi se faire une idée précise du débit moyen dans l’hexagone. Il en ressort que 6,8 millions de Français restent coincés à moins de 3 Mb/s ! 52,2% des consommateurs sont éligibles à une offre très haut débit (équivalant à 30 Mb/s en débit descendant) alors que 19,1% de la population n’a pas encore accès à un bon haut débit (plus de 8 Mb/s). Mais les 30 Mbit/s annoncés ici correspondront certainement à 15 Mbit/s sur le test d’éligibilité de Google Stadia … N’oubliez pas que Spanks avec des crêtes à 92 Mbit/s obtient un débit de 36,714 Mbit/s sur le test Stadia ! En France, le débit internet moyen est de 8,9 Mbps… loin derrière nos voisins. La fibre c’est bien, c’est cool, c’est rapide et c’est surtout… pas accessible à tout le monde.

Google Stadia VR4player Débits internet

Google Stadia, le futur du jeu vidéo…

Bon, une chose est sûre, ni Microsoft, ni PlayStation, ni Nintendo n’ont vraiment de soucis à ce faire pour le moment… Google Stadia devrait avoir une trentaine de titres au catalogue dès son lancement… là ou le PlayStation Now en propose plus de 600. Si on se met à comparer tranquillement les offres, Google Stadia, PlayStation Now ou Game Pass se destinent à des personnes qui ont un débit de Cow Boy mais surtout à ceux qui aiment jouer à de vieux jeux. Car ne l’oublions pas, malgré un abonnement de 9,99€ / Mois à Stadia, vous allez devoir payer tous les jeux récents !

Admettons un moment que la PS5 sera proposée à 499,00€… Une console de jeu a une durée de vie de 5 ans ? 6 ans ? Le point fort de Google Stadia est que vous n’avez pas de console à payer. Mais avec un abonnement de 9,99€ / mois, vous aurez dépensé 479,52€ en 4 ans.  Ne comptez pas par contre revendre votre console virtuelle pour acheter la suivante, ni revendre vos jeux… (car oui, j’ai payé ma PS4 Pro 50€ en revendant ma PS4 et tous mes jeux PS3… cette économie m’a permis de me payer le PlayStation VR ! ). Vous allez me dire qu’à 499€, on n’a pas de jeux sur PS5 alors qu’on dispose du catalogue Stadia à 9,99€… C’est vrai, et cela va avoir un intérêt pour certains joueurs qui aiment jouer à des jeux anciens mais aucun intérêt pour ceux qui n’achètent que des nouveautés car ils vont les payer aussi sur Stadia !  Les 100 millions de joueurs PS4 pourront rejouer à leur jeux PS4 sur PS5… il est bien de le rappeler ! De plus, il ne faut pas oublier non plus qu’une console de Next Gen (Xbox Anaconda ou PlayStation 5) vous offrira de la 4K 60fps, voir même 120 FPS constante, une possibilité d’upscale en 8K là où votre connexion vous bridera à du 1080P ou de la 4k non constante sur une offre de Cloud GamingCar un débit n’est jamais constant, vos jeux vont passer de la 4k à du 1080P voir même du 720P dès que votre petite sœur va regarder une vidéo sur YouTube, votre Papa va faire une vidéo conférence avec ses collègues de travail ou dès que votre Maman va regarder sa série préférée en 4K sur Netflix ! Voilà peut-être la raison qui explique la différence de résultat sur le test de Google Stadia par rapport à un test généraliste de débit sur le net. Google ont pris ce facteur important en compte !  De toute façon, la question Stadia n’a même pas besoin d’être évoquée de notre côté vu que la Réalité virtuelle en Streaming c’est pas encore pour tout de suite !

L’arrivée de Stadia va avoir une très bonne conséquence pour nous, les joueurs par contre. Il est probable que de nouvelles offres très intéressantes arrivent du côté de Microsoft ou Sony pour contrer ce nouveau rival. La concurrence est un composant essentiel d’un marché saint.

Bin alors Google Stadia, le changement c’est maintenant ?

Pas vraiment … On ne va pas cracher sur les services PlayStation Now, Stadia, Xbox Game Pass ou prochainement Amazon Web Services car là ou Google a raison, c’est bien que Le Cloud Gaming est le futur du jeu vidéo… Mise à part une guerre nucléaire ou une panne généralisée d’internet dans le monde, on n’y passera pas au travers…  Mais les petits moutons (ou vaches à lait) que nous sommes, ne sommes pas non plus complètement débiles à ouvrir la bouche pour être gavé de la moindre nouveauté. Tout comme l’arrivée de la photo numérique face à l’argentique, il faudra que c’est services proposent MIEUX que l’offre actuelle pour devenir indispensables. On a rêvé pendant des années à du 1080P à 60 FPS… mais aujourd’hui, c’est un standard depuis maintenant 6 ans ! Changer pour avoir mieux, c’est avoir au minimum de la 4K native à 60 fps et pour de la VR, c’est encore plus ! À l’aube de la next Gen, c’est de la 4K Native en 120 Fps qu’il faudrait proposer…

Voilà pourquoi la VR dérange autant les vendeurs de Cloud Gaming. Étrangement, beaucoup d’acteurs importants du marché communiquent pour dire que la VR, c’est pas pour tout de suite car la technologie n’est pas au point… (Je pense au passage sur la VR de CARS 3 de Disney Pixar, au discours de Tim Cook, Andrew Wilson, Phil Spencer sur la VR) mais personne ne dit par contre que le Cloud Gaming c’est pas pour tout de suite non plus ! ^^ Google Stadia va certainement être expérimenté par un petit pourcentage de la population mais cette offre ne se démocratisera qu’après la prochaine génération de console … Du moins pour ceux qui veulent le meilleur du jeu vidéo ! Dans 5 ou 6 ans, on parlera de 8k (16K en VR en stéréoscopie), il faut espérer que le Cloud Gaming aura trouver un moyen efficace d’offrir ce service sans latence, sans perte de qualité et avec un framerate constant (Ubisoft travail sur des solutions efficaces pour dans 5-10 ans) car pour le moment, le Cloud Gaming c’est bien sur le papier mais c’est plutôt un grand retour en arrière !  Et oui Sei, Cyril, Sylion, Seb ! On est des “sous-nerd” !

(Spanks je lui parle plus depuis que je connais son débit ! ) 😉 

Partagez nos articles !