ROBINSON THE JOURNEY

ROBINSON THE JOURNEY

9 novembre 2016 0 Par Laurent Ganne

Partagez nos articles !

Robinson The Journey : La fin d’un voyage, le début d’une épopée.

Robinson the Journey est un jeu d’aventure sur Playstation VR. Lorsque l’Esmeralda s’écrase sur Tyson III, un garçon nommé Robin est livré à lui-même. Pour survivre, il doit faire faire preuve d’ingéniosité et compter sur HIGS, une intelligence artificielle de voyage du vaisseau. À la recherche de l’équipage perdu, Robin se retrouve nez à nez avec des dinosaures. Il découvre alors que Tyson III est loin d’être le paradis tant attendu…

Robinson the journey
1 joueur
Fonctionnalité de vibration DUALSHOCK®4
PAL HD 720p,1080p
Le casque PlayStation®VR et la caméra PlayStation®Camera sont nécessaires pour jouer à ce produit.

INDISPENSABLE POUR JOUER :

LES TESTS

L’avis de NEMO7842

Robinson the journey

Je viens de finir Robinson the Journey et je me suis dit pourquoi ne pas donner mes impressions sur ce jeu sorti en novembre 2016 sur PSVR. Ce jeu était à sortie une exclusivité PSVR.

Vous l’avez tous lu ou vu en long en large et en travers, dans Robinson vous incarnez un jeune adolescent Robin rescapé du crash d’un énorme vaisseau du nom de l’Esmeralda. Accompagné d’une unité HiG, une sorte de drone intelligent vous partez à la recherche d’autres survivants et des raisons qui ont mené votre vaisseau à s’écraser sur TYson III, une planète dominée par les dinosaures mais viable pour l’humanité. L’équivalent de la période Mésozoïque terrienne.

Le ton est donné. L’histoire de Robinson est simple, le gameplay également mais n’oublions pas que nous sommes au début de l’ère de la réalité Virtuelle. Au file d’énigmes et d’analyses, vous progresserez dans la compréhension des raisons de la catastrophe.

Robinson the journey

Graphismes :

Visuellement, Robinson fait partie des meilleurs jeux psvr accompagnant la sortie du casque. Crytek a fait du bon boulot et l’on se croit vraiment au milieu de cet univers boisé dirons nous. Quelques effets de flou et d’aliasing peuvent entacher le tableau mais ça reste tout de même une claque visuelle pour cette technologie. Il tient toujours la dragée haute à des titres plus récents.

Robinson the journey

Le son:

Là encore Crytek frappe fort. Même si l’on peut être supris par la voix féminine de Robin, ce côté chérubin permet à tout le monde de se reconnaître dans le personnage. Les doublages sont de qualité et les ambiances sonores renforcent l’immersion.

Robinson the journey

Le gameplay :

Vos déplacements sont linéaires et vous amènent dans des zones à explorer. Vous avez la possibilité de vous déplacer librement avec le stick gauche de votre dualshock. La rotation du personnage se fait avec le stick droit par tranches ou à coups. Ou simplement en tournant sur soi-même. Le tracking du casque le permettant après réglage.

Crytek reprenant le gameplay de son titre VR : The climb, les Ps move ne sont de fait pas pris en charge dans Robinson. C’est fort regrettable car ils avaient leur place dans ce type de jeu. D’autant que Robin l’adolescent a en main un objet ressemblant étrangement à un Ps move.  De plus les phases d’escalades et de manutentions auraient été bien plus agréables et auraient renforcé l’immersion. Idem pour les déplacements. Peut-être que Crytek intégrera ceux-ci lors d’une possible mise à jour. Mais les temps sont dures pour l’éditeur et Crytek doit avoir d’autres obligations pour l’heure.

Robinson the journey

Le Motion sickness :

Nombreux sont ceux à se plaindre de cet effet avec Robinson. Il est probable que notre approche du jeu vidéo doit évoluer car désormais nous sommes dans le jeu. En restant debout et en tournant la tête ou encore mieux en tournant sois même , plutôt qu’en se servant du stick droit, le cerveau est plus en accord avec ce qu’il voit. Il devient acteur et n’est plus que spectateur. Du coup l’effet Motion sickness se fait moindre. Un re-calibrage régulier du casque vous permettra également de réduire cet effet.

Robinson the journey

Conclusion :

En conclusion, Robinson the Journey est pour moi l’un des titres phare du PSVR. D’une durée de vie de 6-7h il est visuellement bien fait et saura vous faire découvrir un univers fabuleux. L’immersion est totale et comblera les manques  du scénario ainsi que l’absence des Ps move. Mais soyons indulgent et n’oublions pas que nous sommes aux balbutiements de cette technologie.

MOYENNE DES TESTS
Playstation Store (Note des joueurs)80
jeuxvideo.com75
gamekult.com50
gameblog.fr70
jeuxactu.com70
gamergen.com65
jeuxvideo-live.com60
jvfrance.com70
etr.fr70
gamoniac.fr80
consolefun.fr75
casques-vr.com75
Note des lecteurs13 Notes79
Les plus
La faune et la flore
Un rêve de gosse se réalise
L'immersion totale
Les graphismes
Les dinosaures taille réelle !
Les moins
Pas de PS Move, c'est dommage !
Pas d'intro alors qu'elles existe en vidéo ...
On aurez aimé plus de dinosaures et pourquoi pas des jumps scares
70
Conclusion
Robin The Journey est certainement l'un des plus beaux jeux sur PSVR d'un point de vue purement graphique. (Avec un plus sur PS4 PRO). L'immersion est totale ! Cela fait un drôle d'effet de se retrouver face à face avec un dinosaure. L'aventure est généreuse (environ 10 à 12 heures ou plus si l'on prend son temps) ce qui est bien pour un jeu VR. Il n'est pas dénué de défauts mais l'ensemble tient très bien la route et mérite d'être placé dans les incontournables sur PSVR.

Partagez nos articles !