in , ,

J'ADORE !J'ADORE ! WTF ?WTF ?

Notre verdict sur AFTER THE FALL sur Playstation VR, PSVR [TEST]

Replaçons d’abord les bases avec la mise à disposition d’ After The Fall sur le Playstation Store au début du mois de décembre. Disponible à la précommande au tarif de 39.99€ pour sa version Launch Edition contenant :

  • Le jeu de base.
  • Un accès au contenu de la 1ère saison y compris course à la récole « Hollywood Boulevard »
  • L’arène PVP « warehouse » qui a le mérite d’exister puisque peu fréquentée
  • Des nouveaux modes de jeu et une nouvelle arme.

ET pour la Deluxe Edition à 49,99€ comprenant en plus :

  • Un Skin d’arme « Ultimate Buster »
  • Le thème After the Fall pour la PS4
  • La bande originale et un artbook… digital
  • Et un avatar
After The Fall PSVR
After The Fall PSVR

Par ailleurs,  pour les membres PS Plus (qu’il faut obligatoirement posséder pour jouer au jeu une fois de plus malgré son mode solo avec des bots. Vous la sentez cette tendance de vente forcée d’un service multijoueur en ligne se frayer un chemin centimètre par centimètre.), il y avait 10% de remise de précommande ainsi qu’un accès anticipé au jeu de 48 heures. Soit disponible à partir du 7 décembre avec un pré-chargement pour ceux qui le souhaitaient le 5 décembre.

Comme vous le savez, certain développeurs envoient des jeux aux différents sites spécialisés de jeux vidéo. C’est bien entendu ce qu’il s’est passé excepté pour la version PSVR du titre, puisqu’aucun reviewer n’a reçu de clé pour évaluer After The Fall.

Ce qui est toujours inquiétant. Souvenez vous de cyberpunk 2077 et de son scandale pour la version Xbox one et Ps4 de première génération.

Et bien nous sommes face au même cas de figure puisque que le jeu s’est avéré « Bâclé » dans sa version PSVR à son lancement. Les contrôles aux Ps Mooves n’étaient clairement pas optimaux et aucun moyen de les changer, malgré la multitude de titres du genre qui ont su optimiser au mieux les déplacements et autres interactions avec les PS mooves.

Mais l’Aim Controller n’était pas en reste avec une incompatibilité entre l’inventaire et l’Aim Controler par moment (le tracking). Mais surtout l’obligation de n’avoir que deux armes aux maximum (une dans l’inventaire et une en main) pour pouvoir utiliser les « objets » de la partie basse de la roue des armes. Le paradoxe car cela n’était pas le cas pour récupérer et stocker ces mêmes objets. Vous obligeant ainsi en phase d’action dans les niveaux de difficulté les plus élevés à jeter votre arme en main au sol pour vous soigner ou attraper une grenade. Donc beaucoup de problèmes d’ergonomie au lancement avec les contrôles. Mais on était aussi en droit de se questionner quant à l’optimisation sur Playstation 4 Pro.

After The Fall PSVR
After The Fall PSVR

Mais grâce au calme de toute la communauté et à des échanges cordiaux, tout cela semble être de l’histoire ancienne. Du moins concernant le mapping des psmoves et de l’aim controller.

Quelques bugs persistent toujours. Les plus agaçants d’entre eux restent :

  • La synchronisation contraignante à chaque lancement de jeu qui vous défoncera le cerveau car celle-ci rencontre des difficultés à capter les moves rapidement.
  • Au lancement des parties, certains se retrouveront coincé dans une borne d’arcade.
  • Il y a des bugs de collisions entre le casque et un bout du décor, vous plongeant dans l’obscurité d’un coup. En phase d’action c’est chiant.
  • Et je garde le meilleur pour la fin, les crashs en fin de partie ou même au lancement d’une partie solo avec des bots qui ne sont toujours pas résolus.

Cependant, il faut reconnaitre qu’avec l’apport des correctifs du studio, Vertigo Games, le plaisir du jeu et l’immersion sont enfin apparus pour AFTER THE FALL sur Playstation VR.

After The Fall PSVR
After The Fall PSVR
After The Fall PSVR
After The Fall PSVR

After The Fall est un Left4Dead like jouable jusqu’à 4 joueurs dans deux modes distincts : un mode solo dit de collecte et un mode PVP, délaissé par une grande partie de la communauté VR, mais qui a le mérite d’être là.

Il sera possible de jouer au mode solo avec 3 IA qui seront inutiles dans les modes de difficultés les plus élevés. Le Hub sera à la fois votre lieu central pour vous constituer une équipe de joueurs PCVR, Quest ou Playstation VR. Le jeu a le mérite d’un cross plateforme ce qui est indispensable compte tenu du manque cruel de joueur Playstation qu’on ne peut en vouloir d’avoir lâché le jeu en raison du traitement particulier qu’il a reçu avant sa sortie et de son suivi actuel. Le Hub aura également un atelier dédié à la customisation des armes.

En tout, nous avons un 9mm, un Desert Eagle, un pistolet mitrailleur, un fusil d’assaut, un pompe  et un AK 47. Vous pourrez acheter sur une borne d’arcade les pièces, gagnées lors des parties de jeu, customiser et upgrader vos armes manuellement. C’est plutôt sympa.

Il est aussi possible de « pimper » les couleurs de votre arme afin de parader auprès de vos camarades de virées. Car certains modèles sont déblocables en effectuant des actions précises parfois très difficiles. On peut remercier le studio de ne pas avoir succombé à la faciliter des microtransactions pour débloquer le contenu d’un jeu payant.

La première partie lancée, vous démarrez avec un arme de poing peu puissante mais qui sera votre seul alliée au début du jeu. Pour s’en procurer, il faudra récolter des orbes orange qui seront la monnaie du jeu pour acquérir de nouvelles armes et accessoires d’améliorations. Mais ce qui est plus original c’est la récupération de disquette dans les niveaux.

Même si à la fin de chaque mission vous en aurez une d’office en cas de succès, d’autres seront dispersées à travers les niveaux qu’il faudra fouiller pour les trouver et les récompenses seront plus ou moins importantes selon la difficulté choisie. Vous devrez les sauvegarder dans les bornes d’arcades présentes dans les salles intermédiaires pendant vos missions car celles-ci prennent de la place dans votre inventaire. Et de la place vous en aurez besoin pour des choses plus importantes comme les bombes tuyaux ou les seringues de « Juice » qui sont le seul moyen de sauver un « Runneur » givré par un « Snowbread ».

After The Fall PSVR
After The Fall PSVR
After The Fall PSVR
After The Fall PSVR

After The Fall propose un bestiaire varié sans pour autant être révolutionnaire.

  • Il y aura les classiques « Snowbread » ne cherchant qu’à vous frapper mais qui seront redoutables en grand nombre et plus résistant en mode maitre et cauchemar puisque recouvert de glace par endroit qui leur servira de bouclier. Et en plus ils courent vite ces cons.
  • le « Jaggernaut » a qui vous avez fait un câlin dès le début du jeu,
  • les « Brutes » : de mini colosse recouvert eux aussi de glace avec une force de frappe très puissante et plutôt rapide
  • les « Eater » de grosses pustules sur pieds qui exploseront une fois vaincu mais qui feront des dégâts de zone a votre équipe si vous êtes encore dans le rayon de son explosion (même derrière un mur sensé vous protéger)
  • et enfin le « Smasher » qui sera le Boss des 5 niveaux et donc le boss final du jeu.

Toutes ces belles choses fonctionnent très bien et le plaisir de jeu est là surtout en coopération entre potes. Et c’est encore plus dommage d’avoir eu une version bâclée du jeu dès son lancement.

After The Fall PSVR
After The Fall PSVR
After The Fall PSVR
After The Fall PSVR

Pour les graphismes, autant vous dire qu’on ne nous a pas respectés.

Le jeu est annoncé optimiser PS4 Pro depuis son lancement, franchement ça ne se voit clairement pas surtout quand le compare avec d’autres titres comme Killing Floor Incursion où chaque version a son lot d’améliorations. De plus, la mise à jour d’After The Fall modifiant le mapping semble apporter un gain graphique aussi infime qu’on se demanderait s’il ne s’agit pas d’un placébo.

La version est clairement en dessous du celle du PC. Logique !  Mais en ayant consommé pas mal de jeux psvr, on est en capacité d’affirmer que notre version méritait beaucoup mieux. Rappelons grossièrement parlant qu’une PS4 PRO équivaut à un PC équipé d’une 1060 de chez NVIDIA à 4.4 téraflop de puissance.

La configuration minimum requise pour After the Fall sur pc est justement une GTX 1060 avec 12 go de RAM. Nous sommes conscients que la PS4 FAT est un défi à relever pour les studios devant faire des compromis. Mais avec la version PRO ou PS5, en fin de vie du Playstation VR, il n’y a aucune excuse acceptable quand on se prévaut d’une version optimisée dans un tel état.

After the fall n’est pas vraiment une claque graphique de par ses réflexions dans les vitres ou sur le sol qui sont des pixels très grossier, par-dessus lesquels est appliquée une texture brillante.

De même pour les détails des textures des ennemis ou certains objets du décor clairement mal modélisés comme la statue du lion dans le niveau Chinatown.

Et ce n’est pas le plus abusé. Les développeurs n’ont même pas pris la peine de finir la modélisation de certains éléments du décor comme des pots de fleurs ou des marches d’escalier.

After The Fall PSVR
After The Fall PSVR

Heureusement la physique des démembrements vient rehausser tout ça et sur ce point c’est du tout bon. Chaque tir sera important et les tirs à la tête feront mouche sauf en cas de « Snowbread » protégé par la glace. Auxquels cas, faites leur sauter les rotules pour les mettre au sol et avoir plus de temps pour en finir.

Et que c’est agréable d’élaborer des stratégies avec ses amis, ou de sauver l’un d’entre eux prêt à se faire assaillir de zombies, ou de changer régulièrement d’armes en fonction de la situation pour économiser vos balles.  Les sons des différentes armes sont également bien retranscrits sauf celui du fusil à pompe qui manque un peu d’impact, mais qui en revanche est très efficace dans une mêlée de « Snowbread ».

En revanche, on se demande encore pourquoi les ennemis sont animés à 15 fps. Ce qui est très handicapant lorsqu’on tente de viser la tête pendant les moments de stress. Et qu’on ne nous serve pas l’excuse du nombre d’ennemis à l’écran. Encore une fois, Killing Floor Incursion faisait nettement mieux en 2018. Autre problème du jeu, votre hit box pour les ennemis est aberrante. N’importe quel mutant, du moment qu’il a enclenché son attaque, pourra vous toucher en plein saut même à 3 mètres de distance rendant tout éloignement ou esquive inutiles.

After The Fall PSVR
After The Fall PSVR

Pour le Sound design général, c’est du tout bon. Un très bon point pour After The Fall qui donne une grande satisfaction à exploser chaque membre ou crane des monstres en face de vous.

La musique est toujours bien appropriée et variera en fonction du type de monstre qui vous pourchasse ou de la victoire sur l’un d’eux. Et en fonction de votre situation, il sera souvent oppressant d’entendre la douce mélodie du « Juggernaut », qui arrive mais vous ne savez pas d’où, alors que vous êtes pris dans une surabondance de « Snowbread ».

After The Fall PSVR
After The Fall PSVR

After The Fall : Notre verdict

After The Fall est un bon jeu coopératif et surtout cross plateforme. Il ne brille pas par son scenario, sa mise en scène ou encore ses graphismes, mais jouit d’un rythme effréné et d’un mode multijoueur efficace, évolutif et avec une communauté VR très sympathique. Avec un lancement catastrophique pour sa version PSVR, alors que plutôt bon sur Meta quest et PCVR, le mapping a été corrigé 9 jours après son lancement rendant le jeu enfin agréable à jouer.

Malheureusement, il reste encore intolérable que le jeu souffre de crashs beaucoup trop fréquents et inévitables si vous faites une partie de plus d’une heure. Le fait que cela puisse arriver même lors d’une partie solo est inacceptable.

Espérons que du contenu additionnel gratuit viendra compléter le tout, mais on sait déjà tous que les prochaines mises à jour risquent d’être payantes. Un jeu à suivre pour l’avenir et qui j’espère ne lassera pas par son contenu actuel très léger et rapidement déblocable.

After The Fall Test Review Avis Critique PSVR PlayStation VR VR4Player
L'avis de VR4Player
Test réalisé sur PS5
Scénario
2
Gameplay
6
Graphismes
5
Bande Son
7
Immersion
5
Rejouabilité
5
Rapport Qualité / Prix / Durée
4
VOTRE NOTE, VOTRE TEST !0 Note
0
Les plus
Un Left4Dead sur Playstation VR
Cross-platform réunissant les joueurs PCVR, METAL QUEST et PSVR
Une communauté VR agréable
Un gameplay simple et efficace
La customisation de l'arsenal
Très bon sound design : musiques, (rares) dialogues et bruitages
Un régal avec 4 amis
Les moins
L'achat du Playstation Plus pour y jouer en mode solo
Une réalisation médiocre indigne d'un jeu Playstation VR
Des bugs et des crashs non résolus
L'animation des ennemis
Un contenu trop léger
Un mauvais rapport qualité prix
Un patch 1.2 du 1 février 2022 qui ne résout rien et apporte d'autres problèmes
5

Article de El_Rocco

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Podcast Autour d'un VR Émission 75 VR4Player

Podcast 75 PSVR : Wanderer, Hitman 3 PCVR, GranTurismo 7 et news !

Tobii Eye Tracking PSVR2 PlayStation VR2 VR4Player

Tobii & Sony en négociation : Ça veut dire quoi pour le PlayStation VR2 ?